leral.net | S'informer en temps réel

L’OM cache son jeu pour la fin du mercato

A une semaine de la fin du mercato, l'Olympique de Marseille s'active afin de dessiner au mieux le visage de son effectif pour le reste de la saison.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Août 2012 à 09:36 | | 0 commentaire(s)|

L’OM cache son jeu pour la fin du mercato
« On a pris des décisions depuis un mois et on ne les lâche pas. On joue au poker tout simplement. » Dans les colonnes de l’Équipe, la phrase lâchée par le président Vincent Labrune illustre parfaitement la sensation de flou dégagée par la campagne de recrutement de l’Olympique de Marseille. Si des tendances se confirment aussi bien du côté des départs que des arrivées, bien malin est celui qui peut aujourd’hui dessiner le visage qu’aura le champion de France 2010 le 5 septembre au matin.

Car si des joueurs tels que Barton, Bong ou Boudebouz sont présentés comme de potentielles recrues, L’Équipe indique que le Brestois Paul Baysse intéresse également les Phocéens, même s’il semble plus proche de rejoindre les Girondins de Bordeaux. Annoncé dans le viseur du PSG qui se cherche toujours un latéral droit, le défenseur polyvalent a la cote, mais rien ne pourra se faire tant que des ventes supplémentaires n’auront été faites.

Et c’est à ce niveau que le flou règne. S’il est obligé de se séparer de certains de ses cadres, Labrune n’entend pas les brader pour autant. Une tendance qui se vérifie dans le dossier Jordan Ayew. Courtisé par Wigan, Reading et Nice, le Ghanéen ne sera pas prêté, mais vendu s’il doit plier bagage. Un dossier prioritaire pour l’OM puisqu’un départ (ou non) de Loïc Rémy pourrait en découler.

Autre sujet sensible, le cas Stéphane M’Bia. Courtisé par QPR, le Camerounais ne semble plus aussi près que ça du club londonien. En attendant de voir si un club prendra sérieusement les choses en main, le quotidien sportif indique que les dirigeants olympiens envisageraient la possibilité d’accepter un prêt payant assorti d’une option d’achat afin de faciliter son départ. Bref, le mercato marseillais est loin d’être terminé.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image