leral.net | S'informer en temps réel

L’OM cherche une porte de sortie pour Alou Diarra !

Pris en grippe par une partie du vestiaire, victime d’un étrange syndrome grippal depuis 4 jours, Alou Diarra est au plus mal. Si à l’OM, on refuse publiquement d’évoquer quelconque malaise, en coulisse, on s’active à lui trouver une porte de sortie. Explications.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Juillet 2012 à 10:32 | | 0 commentaire(s)|

L’OM cherche une porte de sortie pour Alou Diarra !

Elie Baup évoque Alou Diarra par evidenceprod
« Il a beaucoup de travail pour se mettre à niveau. Ça le pénalise pour son retour vers un bon niveau de préparation. (…) Il y a eu une explication collective, des mesures prises par le club qui ont été significatives. Il y a eu une réunion, les choses ont été dites en interne. Il faut passer à autre chose. » Voilà ce que déclarait il y a deux jours, Élie Baup au sujet d’Alou Diarra. Une façon d’évacuer un feuilleton dont le club phocéen se serait bien passé. En effet, le milieu international tricolore cristallisait toute l’attention après avoir refusé de revenir de congés des États-Unis à la date prévue. Après s’être vu infliger une amende de 50 000 € à son arrivée à Divonne Les Bains en fin de semaine dernière, tout semblait rentrer en ordre et le joueur était apparu très proche des jeunes talents du club (Osei, Gadi, Abdullah entre autres) et détendu.

Mais depuis lundi, un syndrome grippal l’empêche de s’entrainer et Diarra reste depuis cloitré dans sa chambre. Selon La Provence, il s’agirait plus d’une maladie diplomatique qu’autre chose. Mal dans sa peau et pris en grippe par une partie du vestiaire qui lui reproche de ne pas s’être excusé pour son retard, l’ancien Bordelais est sur la sellette, et ce, même s’il continue de bénéficier du soutien public du club. « Non, il n’y a aucun problème », a déclaré un membre de la direction du club au quotidien régional. Pourtant en coulisse, la vérité serait tout autre.

Déçu par le départ de Didier Deschamps et lassé du manque d’ambitions du club phocéen, Alou Diarra songerait très sérieusement à partir. Seul problème, il ne disposerait d’aucune offre ou approche significative, et ce, malgré son bon Euro 2012 avec la France. Selon nos informations, José Anigo aurait commencé à solliciter plusieurs agents pour tenter de trouver une porte de sortie au très coûteux milieu de terrain marseillais qui touche plus de 300 000 € par mois. Mais si son départ permettrait ainsi de réduire la masse salariale du club et apaiserait sans doute le vestiaire, il appauvrirait encore un peu plus l’effectif du club phocéen. Pas sûr qu’il s’agisse d’une bonne nouvelle pour le coach à la casquette. Mais l’OM peut-il faire autrement ?

Sébastien DENIS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image