leral.net | S'informer en temps réel

L’OM et Labrune prennent la défense de Barton

On l'annonçait calmé et apaisé, on a retrouvé Joey Barton comme à ses plus belles heures hier en amical face à Istres (1-1)... Pas de quoi inquiéter le président de l'OM Vincent Labrune.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Octobre 2012 à 09:00 | | 0 commentaire(s)|

L’OM et Labrune prennent la défense de Barton
« Il est venu se refaire une image, se repositionner comme footballeur. Il a une étiquette en Angleterre qu’il mérite, basée sur des faits. L’OM n’a pas recruté un saint. Mais pas un boulet non plus. Il a 30 ans, il est père de famille, il aspire à la rédemption. Laissons-lui cette chance ». Début septembre, Vincent Labrune expliquait que l’Olympique de Marseille avait recruté un Joey Barton nouveau, qui laissait derrière lui ses coups de sang célèbres.

Le match amical d’hier contre Istres (1-1) l’a rappelé à la réalité : l’Anglais n’a pas changé. « Joey annonce la couleur », titre même La Provence. Au menu : « un vilain tacle à retardement sur Ibrahima Ba », puis « d’un véritable ippon sur Guy-Roland Niangbo au milieu du terrain ». Et forcément, les Istréens se sont énervés. On ne retiendra que ces échauffourées de la partie de l’ex-pensionnaire de QPR. Pas de quoi arranger l’image du bad-boy qu’il traîne comme un boulet d’Angleterre.

Dommage car, outre ses interventions viriles, le milieu de terrain, suspendu en L1 jusqu’au 17 novembre, a offert un amour de passe décisive pour l’ouverture du score de Loïc Rémy. Mais tout cela passe au second plan. De quoi donner des regrets à Vincent Labrune ? Pas vraiment. « Je n’ai aucun doute sur lui. C’est d’abord un très bon joueur, et vous verrez qu’il fait beaucoup moins de tacles qu’on veut bien le dire », a-t-il conclu dans les colonnes de L’Équipe. Finalement, le président de l’OM est peut-être content d’avoir accueilli le vrai Joey Barton...

Alexis Pereira






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image