leral.net | S'informer en temps réel

L’Omas prône le dialogue politique

Leral-Net - Les derniers événements politiques en vue sont très inquiétants pour ne pas dire alarmants. Ils semblent être l’aboutissement d’une atmosphère de violence verbale et physique qui s’est installée dans le pays au fur et à mesure que l’on s`approche de l’échéance électorale de 2012. Ainsi, l’organisation pour la solidarité islamique lance un appel à la paix pour un apaisement des tensions politiques.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Janvier 2012 à 01:23 | | 0 commentaire(s)|

L’Omas prône le dialogue politique
L’Omas n’a pas voulu être indifférent face à la tension politique qui secoue le Sénégal face à cette période préélectorale. Ainsi, Selon Cheikh Ahmadou Bamba Fall, président de l’Omas: «Ces événements interpellent notre conscience citoyenne de sénégalais et musulman et à fortiori les responsables religieux de quelques obédiences qu’ils soient qui ont toujours contribué à la stabilité et à la paix sociale. C’est pourquoi OMAS a pris son bâton de pèlerin pour répandre les idéaux de paix et de solidarité et en appelle à tous les acteurs politiques qu’ils soient des partis politiques ou de la société civile à la retenue et au sens des responsabilités ». Il ajoute par ailleurs :

« Les nations auront toujours de grands rendez-vous avec leur histoire comme des joutes électorales de cette envergure mais la grandeur des acteurs se mesure dans leur capacité à transcender leur passion, leurs intérêts partisans pour préserver l’unité et la stabilité de leur pays qui est un legs qu’ils doivent eux aussi transmettre aux générations futures. Dans cette logique, OMAS demande des actes concrets particulièrement aux dignitaires religieux qui ont encore une voix prépondérante sur les populations. OMAS les invite à user de tout leur pouvoir et influence envers les différents acteurs et les populations de toute obédience afin que le Sénégal soit préservé des calamités liées à des divisions politiques dont l’histoire nous apprend que les conséquences peuvent être catastrophiques. OMAS n’aura de cesse de prêcher la paix en Afrique d’abord et en particulier au Sénégal qui, après 60 ans d’indépendance, la raison et le bon sens ont toujours primé sur les dérives politiques. C’est conformément aux enseignements de l’ISLAM que l’Organisation pour la solidarité islamique lance cet appel pour qu’après l’élection présidentielle de 2012, le Sénégal poursuive son développement politique, économique et culturel.
Ensemble avec le pays, nous prions qu’Allah Le Tout Puissant préserve le Sénégal et le garde parmi les Nations ou la Paix est le socle du progrès social. Que Vive la Paix, Que Vive le Sénégal, Que Vive l’Afrique ».









Hebergeur d'image