leral.net | S'informer en temps réel

L’Ucad vers une scission en 5 entités

Le comité de pilotage de la Concertation national sur l’avenir de l’enseignement supérieur (Cnaes) a, dans son pré-rapport, livré une ébauche de solutions aux difficultés de l’enseignement supérieur. L’une des principales propositions du Cnaes est de désengorger l’Ucad.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Avril 2013 à 10:11 | | 1 commentaire(s)|

L’Ucad vers une scission en 5 entités
Selon le comité de pilotage, désengorger l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, la plus grande université du Sénégal, qui regroupe 80% des cent mille étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur, pourrait être une solution. Le comité préconise « d’éclater l’Ucad en plusieurs entités, qui deviendront plus facilement des espaces d’innovation ». L'université de Dakar devrait être divisée en cinq pôles. Ainsi, l’Ucad 1, sera orienté vers les sciences de la santé et du sport regroupant les disciplines (Médecine, Pharmacie, Odontologie, Sciences paramédicales, Sciences des sports). La deuxième entité, Ucad 2, sera constituée des Sciences, techniques, toutes écoles de sciences et technologies, (ESP). L’Ucad 3 regroupera tout ce qui est lettres et l’Ucad 4 sera reservé aux sciences de l’éducation et de la formation professionnelle (FASTEF, CESTI, EBAD, ENSPT, ESEA). Enfin, l’Ucad 5 concernerait tout ce qui est Droit et Economie.



1.Posté par kathior ka le 03/04/2013 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les seuls objectifs de la CNAES visés sont :

- la suppression de la bourse aux étudiants ;
- le relèvement des taux d’inscription ;
- la privatisation, à des fins inavoués, de l’enseignement supérieur public ;
- le retard pour appliquer des solutions déjà identifiées aux problèmes urgents ;
- le refus de respecter les accords signés avec les partenaires sociaux.

Ce sont des décisions politiques que nos politiciens ne veulent pas assumer seuls, alors on crée une CNAES. Vous savez, ils ne sont pas démocrates dans la gestion de la chose publique, mais pour des décisions qu’ils pensent impopulaires, ils cherchent des hommes de mains.

Il faut ensuite donner à ces "amis" des postes (casser UCAD en 5 donc 5 recteurs, 5 présidents de Conseil d'Administration, etc. envoyer les bacheliers chez nos amis du privé ...). Chacun à son compte sur le dos du Sénégal.

En France, on regroupe toutes les universités d'une ville, c'est la tendance mondiale ; les petites universités n'ont aucune chance d’apparaître dans les classements mondiaux ! Au Sénégal, l'union ne fait pas la force.


Mais qui vit verra …, le peuple sénégalais est mature.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image