leral.net | S'informer en temps réel

L’Ucs répond au gouverneur de Ziguinchor : « Il doit adopter un comportement républicain et plus responsable »

Dans un communiqué parvenu à Leral, le porte-parole de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) déplore la sortie du gouverneur de Ziguinchor qui disait que cette ville était sale et sombre. Selon lui, ce dernier doit « adopter un comportement républicain et plus responsable ».


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Août 2015 à 13:15 | | 2 commentaire(s)|

« Le gouverneur de la région de Ziguinchor a cru utile de se prononcer sur la gestion de la ville de Ziguinchor. Tout en lui reconnaissant ses prérogatives régaliennes et son statut de représentant du président de la République dans la région, l’Ucs n'approuve pas son immixtion dans la gestion de la collectivité locale de Ziguinchor qui fonctionne suivant le principe de la libre autonomie des collectivités locales et de la mise en œuvre du programme de son maire Abdoulaye Baldé », a réagi Boubacar Diassy, porte-parole de l’Ucs, après la sortie du gouverneur de Ziguinchor qui disait que cette région était sale et sombre. Selon M. Diassy, cette sortie a une connotation politique. « Malheureusement, les déclarations du gouverneur Sakho laissent penser à une prise de position politique qui n'honore ni son rang ni son statut. Faudrait-il d'ailleurs s'en étonner ? Nous nous rappellerons de ses péripéties malheureuses d’abord à Saint-Louis puis à Podor (Cheikh Bamba Dièye et Aissata Tall Sall peuvent en attester). Aujourd’hui, c’est au tour du Président Abdoulaye Baldé de subir les foudres du Gouverneur Sakho dans le cadre de l'exécution de son agenda politique ».

Suffisant pour que l’Ucs invite le gouverneur à « adopter un comportement républicain et plus responsable ; en prenant de la hauteur à la dimension des fonctions qui lui sont assignées et à laisser la politique aux hommes et femmes politiques », recadre ce dernier pour qui, « étant dépositaire d’un mandat électif, le maire Abdoulaye Baldé a une légitimité directement tirée des populations qui se chargeront d'évaluer son mandat en temps opportun. Au demeurant, l’Ucs ne saurait accepter une quelconque manipulation allant dans le sens de déstabiliser son Président pour des velléités purement politiciennes ».

Mariama Kobar Saleh

.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image