leral.net | S'informer en temps réel

L’Union africaine : un instrument pour les Grandes puissances !


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Avril 2011 à 20:22 | | 10 commentaire(s)|

L’Union africaine : un instrument pour les Grandes puissances !
L’Afrique est-t-elle obligée de se soumettre éternellement au pouvoir de la France et des autres puissances de la planète?
L’Union africaine ou plutôt cette fameuse « Institution » supranationale et communautaire, qui n’a aucune indépendance à l’égard des grandes puissances dont les décisions ont été toujours approuvées sans hésitation et immédiatement appliquées à la lettre, constitue aujourd’hui une menace et une grande entrave à la marche vers la concrétisation des Etats-Unis d’Afrique. Comment et pourquoi vouloir être au service d’un continent sans prendre ses distances vis-à-vis de ceux-là mêmes qui l’avaient mis à sac à travers la colonisation et la guerre froide ? Ce sont aujourd’hui les descendants mêmes des Négriers qui nous envahissent en nous manipulant et en nous divisant pour mieux régner. Leur sulfureux droit d’intervention en Afrique est-il justifiable et raisonnable au 21e siècle ? La France doit cesser son Hypocrisie !
Que signifie sécuriser la « vie des Français » dans un pays en guerre tout en ignorant celle des « Autochtones »? Il est scandaleux de voir les militaires français uniquement préoccupés par le sauvetage de leurs ressortissants ! Pourquoi ont-ils oublié les milliers d’Ivoiriens menacés par les balles des belligérants et les règlements de compte!
Toujours vouée à la botte des prétendus maîtres et gendarmes du monde, l’Union africaine est donc une organisation qui est destinée à appliquer à la lettre les décisions et les préoccupations cyniques et calculées de ces donneurs de leçons insouciants du moindre respect de la vie et de l’intégrité du tiers-mondiste! C’est pourquoi elle doit être refondée et confiée à des hommes responsables, lucides, libres, intransigeants et adoubés par le suffrage universel. Autrement dit, elle doit être arrachée des mains des putschistes et des despotes sanguinaires qui en ternissent l’image en la décrédibilisant davantage.
La nécessité de réinventer des Institutions libres, incontestables, non influençables, indomptables et au service de l’intérêt de notre Continent assujetti!
Il est plus que jamais urgent d’avoir en Afrique des institutions crédibles et capables de trancher sur les questions relatives à paix, à la sécurité, à la justice et au développement socio-économique! Parmi tous ces points évoqués, la justice est, à mon sens, primordiale dans la mesure où il est incompréhensible et anormal d’assister au transfert de nos dirigeants à la Cour pénale internationale en les livrant à la soi-disant Justice exemplaire des plus forts. Combien de chefs d’Etat africains ont-ils été victimes des comploteurs de la CPI ? Charles Taylor, Omar El Béchir, Jean-Pierre Bemba et Hissène Habré, les génocidaires rwandais…. Et qui d’autres encore à l’avenir? Peut-être Laurent Gbagbo et sa femme s’ils sont capturés par leurs complices rebelles ? Et il est étonnant d’entendre l’Onu parler de « violation massive des droits de l’homme » en Côte-d’Ivoire, ou ailleurs dans le monde « inutile » des pauvres au moment où elle qualifie de « représailles » le terrorisme d’Etat d’Israël envers la Palestine.
Pourquoi l’Afrique hésite-elle à s’affranchir de la tutelle des Grandes Puissances malhonnêtes en quête de dirigeants africains naïfs, dociles et toujours prêts à acquiescer et à se subordonner à leur sale politique, quitte à encourager des rebellions sanglantes?
Toutefois, loin de moi l’idée de vouloir me faire l’avocat du diable ! Mais, je pense que l’Afrique devrait pouvoir au moins s’occuper de ses propres enfants en évitant ainsi de hurler avec les loups revanchards et opportunistes. Ces derniers exaltent lorsque qu’un Africain est humilié à la face du monde. En vertu de quoi les Grandes puissances s’arrogent-elles le droit d’appuyer les rebellions en Afrique ? Quand verrons-nous un président africain proférer des menaces contre ces petits maîtres et justiciers du monde?
Certes, Gbagbo a tort de s’accrocher au pouvoir en foulant aux pieds les principes de la démocratie et le choix des Ivoiriens, mais l’ingérence étrangère viole évidemment la Souveraineté de ce pays meurtri par la division et la guerre. Autrement dit, la solution pour la Côte d’Ivoire se trouve en Afrique et non pas à l’Onu ou à Bruxelles. Laisser la crise ivoirienne aux mains d’autres continents, c’est jeter de l’huile sur le feu ! C’est un acte lâche, irresponsable et démissionnaire pour l’Afrique. Où sont actuellement tous ces « intellos » qui s’étaient empressés de riposter, suite au discours insensé de Sarkozy à Dakar ? Manquent-ils tous d’inspiration et de souffle pour réagir face à l’agression de l’Africain orchestrée par l’actuel président français qui ne cesse de stigmatiser et de persécuter surtout les braves et honnêtes citoyens d’Afrique en Métropole. A-t-il rappelé à l’ordre son ministre de l’intérieur Claude Guéant pour ses propos racistes qui affirmaient que « les Français ne se sentent plus chez eux » ? Si nous sommes indésirables chez Sarkozy, pourquoi ne somme-t-il pas tous les ressortissants français en Afrique de revenir dans la mère patrie ?
Au demeurant, a-t-on déjà assisté à l’ingérence des pays du Sud dans les conflits survenus dans les pays du Nord ? En tout cas, depuis le procès de Nuremberg, ce sont les plus forts qui jugent les plus faibles. L’Afrique doit prendre son destin en main en se libérant des serres de ces grandes puissances perturbatrices de notre entité et de notre unité continentales. Elles dévorent nos ressources naturelles et s’inquiètent d’une éventuelle naissance des Etats-Unis d’Afrique : l’union ne fait-elle pas la force ? Elles savent pertinemment qu’une Afrique unie et forte est une réelle menace contre leurs intérêts. Cinquante ans après les Indépendances, tout le monde se rend compte du manque criant d’institutions fiables et susceptibles de gérer les crises et conflits en Afrique.
Dame Diop
ddiopdame@hotmail.com
Publications: "Les rêves de la fleur", recueil de poésie publié aux éditions Edilivre, Paris, 2010; 164 pages.



1.Posté par xalaas le 04/04/2011 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Que signifie sécuriser la « vie des Français » dans un pays en guerre tout en ignorant celle des « Autochtones »? Il est scandaleux de voir les militaires français uniquement préoccupés par le sauvetage de leurs ressortissants ! Pourquoi ont-ils oublié les milliers d’Ivoiriens menacés par les balles des belligérants et les règlements de compte! "

2.Posté par Africain le 04/04/2011 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France n'a aucun interet à nous laisser tranquille. C'est à nous de la dégager. Il faut qu'on soit comme les arabes, dès qu'un pays est attaqué, les autres pays maltraitent les ressortissant s français. Si les français sont en insécurité partout en afrique, la franche reflechira avant d'engager ses forces. parce qu'un seul pays ne peut pas faire le poids.
Avec les moyens de communication d'aujourd'hui, il devient possible d'informer de manière instantanée presque tout le monde de ce qui se passe ailleurs.

3.Posté par samba le 05/04/2011 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À DAME DIOP
Monsieur, vous aviez bien commencé votre hypothèse en appelant les Africains à se prendre en main contre l'ingérance des Occidentaux. Mais vous avez très mal appuyé votre thèse car au lieu de citer des hommes comme Blaise Diagne (qui fût le premier député noir a insister pour la création des tirailleurs sénégalais qui iront se battre comme les blancs, nous amenant respect et plus tard nos indépendances car tous ces faits sont reliés), Senghor (un noir au parlement français qui finalement va conseiller De Gaule avec amitié de donner les indépendances aux Africains, et cela paisiblement), Kwamé Krumah (un leader pour l'émancipation africaine), Nelson Mandéla (le libérateur des frères noirs sud-africains), et bien d'autres hommes...Mais vous avez préféré vous associer aux hommes les plus négatifs, corrompus et criminels de l'Afrique. Ceux là même qui ont tué, violé, volé et emprisonné avec un mépris total leurs frères et soeurs africains et voici ce que vous avez dit : « Combien de chefs d’Etat africains ont-ils été victimes des comploteurs de la CPI ? Charles Taylor, Omar El Béchir, Jean-Pierre Bemba et Hissène Habré, les génocidaires rwandais…. Et qui d’autres encore à l’avenir? Peut-être Laurent Gbagbo et sa femme s’ils sont capturés par leurs complices rebelles ? »
Comment pouvez-vous donner des exemples avec ces hommes fous qui méritent pas d'être appelés Africains à cause de ce qu'ils ont fait à l'Afrique leur mère ? Oui, heureusement qu'il y a des pays qui s'intéressent aux droits de l'homme et qui sont tellement écoeurés des folies et attrocités de ces hommes fous qu'ils finissent par intervenir aux risques de faire mourir leurs propres hommes pour sauver des africains...Cela dit , ils ne sont pas tous sincères en matière de politique et économie, mais beaucoup meilleurs que ces imbéciles que vous citez,
je m'excuse.

4.Posté par Afrique le 05/04/2011 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Claire, limpide comme le souffle rien à ajouter;si ce n'est que la réponse à nos problèmes a un inconnu qui est un préalable qu'est le but primordial, premier, que tout africain doit cultiver ?Comme un pays: l' Afrique doit avoir une vision, un dénominateur commun; cet objectif, ancré dans notre conscience donnerait à notre volonté une autre manière d'être et de se comporter serait également une substitution à la valeur suprême qui est l'argent, le pouvoir.Dam, il nous faudra pas, seulement une rééducation,mais davantage une réorganisation puisque c'est le socle qui manque d'armature!...Merci et soit prudent!...

5.Posté par kilk le 05/04/2011 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai rarement lu un article aussi stupide et irresponsable. Savoir lire et écrire n'est pas la même chose qu’être un intellectuel. C'est aux ivoiriens de protéger les leurs les français protègent les leurs où qu'ils soient. Demande aux autres ouest africains bloqués à Abidjan sans aide de leur pays seule la France se soucie d'eux. L'UA n'est que le reflet de la faillite et de l’irresponsabilité des dirigeants et Etats africains; tu es trop stupide pour voir que l'UA est une addition de tares congénitales comme Yaya Jameh, Khadafi ou Mugabé entre autre, que rien de bon ne vient du Gabon qui en fournit le chef. C'est commode de mettre ses échecs sur la France, tout en ayant la double nationalité comme cet hypocrite d'Alain Toussaint.
Pauvre type arrête le prêt à penser et la paradigme éculé du néo colonialisme. Il ne suffit pas d'aligner des lieux communs pour se convaincre que l'on réfléchit, c'est des phrases toutes faites de demi lettrés que l'on entend tout le temps de la bouche de jeunes africains qui se se croit en 1970. A lire de telles fadaises on comprend le retard de l'Afrique.

6.Posté par Ousmane le 05/04/2011 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci M. DIOP pour cet article très pertinent: les jaloux vont mourir, et ce ne sont pas des gens comme Samba et Kilk qui seront épargnés. Je me demande si cela tient de la coloration de leur peau.

En effet, les puissances occidentales comme on les appelle ne sauront jamais donner de réponse satisfaisante sur les points suivants que vous avez évoqués:

1/ "En vertu de quoi les Grandes puissances s’arrogent-elles le droit d’appuyer les rebellions en Afrique ?"

2/ "Et il est étonnant [n'est-ce pas?] d’entendre l’Onu parler de « violation massive des droits de l’homme » en Côte-d’Ivoire ou ailleurs ...au moment où elle qualifie de « représailles » le terrorisme d’Etat d’Israël envers la Palestine".

3/"Pourquoi l’Afrique hésite-elle à s’affranchir de la tutelle des Grandes Puissances malhonnêtes en quête de dirigeants africains naïfs, dociles et toujours prêts à acquiescer et à se subordonner à leur sale politique, quitte à encourager des rebellions sanglantes?"

Avec ces questions, tu as touché des nerfs sensibles.

7.Posté par yves sambat le 06/04/2011 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Dame,

Je viens de lire votre pertinent article :

Oui, vous avez raison: "Il est plus que jamais urgent d’avoir en Afrique des institutions crédibles et capables de trancher sur les questions relatives à paix, à la sécurité, à la justice et au développement socio-économique!"
De plus, votre argumentaire est véridique: "L’Afrique doit prendre son destin en main en se libérant des serres de ces grandes puissances perturbatrices de notre entité et de notre unité continentales".


8.Posté par AWD le 13/04/2011 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'union africaine n'est rien d'autre qu'une grande honte! Une clique d'incompétents! Normalement, s'il devait y avoir intervention en Afrique, c'est à l'Union africaine de la décider et de la faire. Dame t'as bien posé les questions : prote...ction des citoyens français en Côte d'Ivoire? Quelle absurdité! Cette absurdité veut simplement dire que les hommes ne sont pas égaux, qu'une vie vaut mieux qu'une autre.La France des Droits de l'Homme, que dis-je? La France des Droits de l'Homme Blanc! Pendant que des milliers d'ivoires tombent dans les combats, que d'autres milliers fuient dans les pays voisins, on ose nous parler de la protection de citoyens français! Pauvres de nous, je ne plus de mots pour parler!

9.Posté par JOHN le 25/07/2011 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi, plus question de parlé de l'Union Africaine car se vraiment une très grande honte. Au moment ou les Africains se divisent est se battent entre eux, l'homme blanc profite. Africains unissons-nous et conbaton ensemble car le destin de l'Afrique se trouve entre nos seul mains.

10.Posté par kadia le 07/01/2012 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est ce qui vous dit que GBAGBO s'est accroché au pouvoir en foulant aux pieds les règles élémentaires de la démocratie? bien sûr encore une victime du matraquage médiatique des médias français!!!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image