leral.net | S'informer en temps réel

L’Université du Sine Saloum de Kaolack affûte ses armes : 25 familles de métiers identifiées pour les futurs étudiants


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Novembre 2015 à 14:26 | | 4 commentaire(s)|

L’Université du Sine Saloum de Kaolack affûte ses armes : 25 familles de métiers identifiées pour les futurs étudiants
Les responsables de l’Université du Sine Saloum de Kaolack veulent anticiper sur les choses. Ainsi, ils ont décidé d’identifier les métiers agricoles potentiels et de définir les filières d’enseignement. Raison pour laquelle ils se sont réunis avec des experts nationaux et au finish, 25 familles de métiers ont été identifiées dans quatre secteurs que sont : l’économie et les services, l’environnement et l’eau, la production et la transformation agroalimentaire, la pêche et enfin l'élevage. Ceci aidera, par la suite, de définir des référentiels de certification et de formation. « Le processus d’identification des besoins en termes d’offres d’emploi a démarré par des enquêtes de terrain sur toute l’étendue du territoire national. Et pendant un mois, des équipes polyvalentes d’universitaires, des chercheurs et des professionnels ont rencontrés tous les acteurs de la chaîne de valeur. Les équipes ont visité plusieurs zones du pays dans le bassin arachidier, la vallée du fleuve, le Ferlo, la Casamance et le Sénégal oriental », lit-t-on dans un communiqué de l’université du Sine Saloum parvenu à Leral.

« Il s’agit de contribuer à apporter la méthodologie pour définir des filières de spécialisation répondant à la demande locale, à faire émerger des stratégies pédagogiques innovantes, à favoriser l’instauration d’un environnement propice au développement du couple Formation-Emploi au sein de l'USSEIN, et à appuyer la mise en adéquation stratégie-gouvernance et organisation de l'USSEIN », ajoute le document.

A noter que plusieurs experts nationaux et internationaux en agriculture, agroalimentaire, machinisme, hydraulique, environnement, nutrition, pêche, aquaculture, élevage, tourisme, entre autres, ont participé à cette réflexion.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image