leral.net | S'informer en temps réel

L’accusant de bloquer le fonctionnement de leurs communes : 11 maires signent une pétition pour le départ du receveur percepteur de Bourguiba

11 maires des 15 qui dépendent de la perception municipale de Bourguiba ont initié une pétition pour réclamer le départ de Mme Diégane Thiam qui se trouve à la tête de l’institution en charge de la gestion des recettes de leur collectivité. D’après des sources du journal L’As, ces derniers reprochent à la dame de bloquer toutes les procédures enclenchées pour décaisser de l’argent en soulevant des griefs à n’en plus finir.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Août 2015 à 11:13 | | 2 commentaire(s)|

L’accusant de bloquer le fonctionnement de leurs communes : 11 maires signent une pétition pour le départ du receveur percepteur de Bourguiba
Barthélemy Dias, maire de Mermoz-Sacré Cœur, de préciser que ce n’est pas un combat dirigé contre le percepteur municipal de Bourguiba mais une bataille de principe. « Ce n’est pas une pétition pour dénoncer mais plutôt pour alerter les autorités parce que le travail des maires est bloqué », fait-t-il savoir. A l’en croire, les collectivités locales ont des engagements financiers à honorer mensuellement et elles peinent à entrer dans leurs fonds. Selon M. Dias, lui et ses collègues reprochent au percepteur municipal de bloquer leurs contrats, de retarder le paiement des salaires des travailleurs municipaux et chaque fois qu’un document administratif lui est adressé, elle y trouve des griefs avant de le rejeter. Finalement, ils se sont rendu compte que le percepteur municipal les empêche de travailler en bloquant quasiment toutes les requêtes.

Face à cette situation, les 11 maires déduisent que le percepteur municipal ne veut pas collaborer avec eux alors qu’il devait être le premier partenaire des collectivités locales. « Nous sommes des autorités, que celles de l’autre côté prennent leurs responsabilités », indique-t-il.

Toutefois, une ampliation du document a été faite au ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, au ministre du Budget et au directeur général de la Comptabilité publique du Trésor. Les édiles de Ouakam, Ngor , Yoff et Patte d’Oie n’ont pas encore signé le document dans lequel sont compilés tous les griefs.







Hebergeur d'image