leral.net | S'informer en temps réel

L’actuel DG de la SAPCO pris en flagrant délit de mensonge sur ses diplômes


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Janvier 2015 à 08:58 | | 27 commentaire(s)|

L’actuel DG de la SAPCO pris en flagrant délit de mensonge sur ses diplômes
Bocar Ly, le nouveau Directeur Général de la Sapco est dans ses petits souliers. Il aurait menti à l’autorité sur son Cv, pour se faire recruter dans cette société d’Etat.

Dans le Cv qu’il avait déposé à la Direction des Ressources Humaines de la Sapco, lors de son recrutement dans cette boite le 1er Octobre 2012, Bocar Ly avait mentionné noir sur blanc parmi ses diplômes obtenus, un Dea en Mathématique financière. Pis, dans un article paru le 12 janvier dernier dans un quotidien de la place, il a eu le toupet de s’adjuger le titre de Docteur en mathématique.

Depuis que le pot aux roses a été découvert, il a confectionné dare-dare un nouveau Curriculum Vitae pour préciser qu’il n’est pas titulaire d’un Dea en mathématique financière à l’Université Paris-Dauphine, encore moins d’un doctorat.

Joint au téléphone, le sieur Bocar Ly sans ambages, est passé aux aveux en indiquant qu’il était doctorant et non titulaire d’un doctorat, ignorant que nous disposions du Cv incriminé qu’il avait présenté lors de son recrutement.

Sur son prétendue Dea en Math financière supposé avoir été obtenu à l’université Paris-Dauphine, le sieur Bocar Ly reconnait qu’il n’a jamais obtenu ce diplôme dans cette université parisienne, faisant du coup son mea-culpa. Toutefois, il a précisé qu’il a tout juste eu le temps s’inscrire dans cette université française pour obtenir la carte d’étudiant. Une fois ce sésame dans la poche, dira-il en substance, il est allé faire autre chose.

Pris ainsi en flagrant délit de faux et usage de faux curriculum vitae, le Dg de la Sapco qui a été rattrapé par son passé de faussaire, sait désormais qu’il est sur un siège éjectable.

A moins que ses puissants soutiens à la Présidence et dans le gouvernement, en l’occurrence son cousin Mahmout Saleh (Directeur de cabinet politique du Président Sall), Moustapha Dème du protocole d’Etat et Mamadou Talla, le ministre en charge de la formation professionnelle, viennent comme des sapeurs pompiers à sa rescousse… avant que le Président Macky Sall ne sort son sabre.

Dakarfalsh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image