leral.net | S'informer en temps réel

L’affaire Me Sèye exhumée contre Wade, Idy menacé d’être traduit devant la Crei

Le régime de Macky Sall compte véritablement croiser le fer avec Me Abdoulaye Wade et Idrissa Seck qui ne cessent de l’attaquer. Face à la presse, hier, les jeunesses de l’Alliance pour la République (Apr), sous la houlette de Mame Mbaye Niang, ont menacé de traduire en justice le duo "lui et moi".


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Mai 2014 à 09:25 | | 30 commentaire(s)|

L’affaire Me Sèye exhumée contre Wade, Idy menacé d’être traduit devant la Crei
"Il ne faut pas qu’ils aillent s’accroupir chez les marabouts et les régulateur sociaux pour leur dire : Ces gens-là veulent nous envoyer en prison", tonne le président de surveillance de la Haute autorité de l’aéroport qui annonce des poursuites contre l'ancien Président Abdoulaye Wade dans l’affaire Me Sèye. "La semaine prochaine, les honorables députés qui représentent les jeunesses de l’Apr, les députés Abdou Mbow, Babou Diouf et Sira Ndiaye, déposeront une proposition de loi pour abroger la loi Ezzan (promulguée le 17 février 2005, elle garantit une amnistie pour tous les auteurs et commanditaire de crimes et délits de 1993 à 2004". Quid de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, Mame Mbaye Niang déclare qu’il sera traduit devant la Crei pour avoir avoué : "Ce qui m’oppose à Wade, c’est une dizaine de milliards". "On ne peut pas tenir de tels propos et ne pas être convoqué par la Crei", annonce-t-il avant d’ajouter : "Il ne peut pas se soustraire à cela. Ne soyez pas étonnés, à partir de la semaine prochaine, qu'il vienne. Il a l’obligation de se justifier par rapport à ces milliards-là", a menacé Mame Mbaye Niang d'après le journal Le Populaire.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image