leral.net | S'informer en temps réel

L'aile combattante du MFDC prête à faire respecter l'accalmie à ses éléments armés

"Les combattants ont accepté de maintenir l'accalmie, mais, n'accepteront aucune provocation d'où qu'elle vienne" a déclaré le président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (Grpc) dimanche soir. Robert Sagna a tenu ces propos lors d'une rencontre avec les combattants de la branche armée du front nord situé dans le département de Bignona.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Novembre 2016 à 11:07 | | 1 commentaire(s)|

Les rebelles posent des conditions à l' Etat su Sénégal
Les rebelles posent des conditions à l' Etat su Sénégal
L'ex-maire de Ziguinchor, à la tête d'une délégation, a rencontré l'aile combattante du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) à Birkamading. Lors de cette rencontre tenue à huis-clos, affirme Robert Sagna, "il a été beaucoup question de la réunification des différentes factions qui composent l'aile combattante. Mais aussi du maintien de l'accalmie notée en Casamance".

Mais, pour le président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance, "les éléments du front nord ont posé certaines conditions pour que l'accalmie soit maintenue". "Les combattants ont pris l'engagement de tout faire pour que l'accalmie que nous connaissons soit maintenue", a déclaré Robert Sagna, à la fin de l'audience avec les membres du front nord.

Cependant, selon M. Sagna, l'aile combattante est prête pour la pacification des zones des palmiers, mais, elle ne va pas accepter la provocation d'où qu'elle vienne. "Les combattants ont pris l'engagement de faire respecter à tous leurs éléments l'accalmie".

Depuis longtemps, l'Etat du Sénégal veut désenclaver cette zone, mais, il a fait face au refus de certaines factions. Mais, aujourd'hui après avoir discuté avec toutes les factions, l'accord a été trouvé. Ils ont donné leur aval pour construire des pistes de production et des routes. Ces routes vont contribuer au développement de ce terroir riche en ressources fruitières et forestières, a dit Robert Sagna, président du groupe de réflexion pour la paix en Casamance.

L'AS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image