leral.net | S'informer en temps réel

L’ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal: “Nous aidons les homosexuels sénégalais”

Représentant de la Hollande au Sénégal, Pieter Jan Kleiweg De Zwaan a avoué dans un entretien avec L’Observateur que son pays aide les homosexuels sénégalais.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juillet 2015 à 17:07 | | 5 commentaire(s)|

L’ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal: “Nous aidons les homosexuels sénégalais”
La Hollande fait partie des pays européens qui ont légalisé le mariage gay. Au Sénégal, une telle chose est impensable. Il n’empêche, l’ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal, Pieter Jan Kleiweg De Zwaan apporte de temps à autres son aide aux homosexuels sénégalais entre autres “groupes vulnérables”. “Nous aidons avec l’ensemble de l’équipe de ambassade, les groupes vulnérables. Nous avons de petits programmes pour faire cela. Que ce soit des enfants talibés, des prostituées, mais aussi les homosexuels. Au Sénégal, c’est un groupe marginalisé socialement. Mais avec beaucoup de petits projets, nous les soutenons dans la lutte contre le Sida, pour les dépistages, pour qu’ils puissent s’organiser entre eux. Nous le faisons en toute transparence”, avoue le diplomate néerlandais. Qui précise toutefois que les visas ne font pas partie de cette assistance. “Pour les visas, il faut obéir aux critères classiques”, coupe-t-il court.

Après trois ans de services au Sénégal, l’heure est venue pour Pieter Jan Kleiweg de Zwaan de faire ses bagages. Ce qu’il a retenu du Sénégal ? Une foule de choses comme “la qualité des débats” et “la courtoisie de la populations”. “Je n’ai jamais vu un pays avec autant de différence linguistiques, ethniques, culturelles où les gens sont en même temps harmonieux. Je trouve aussi que les mœurs sont douces et adoucies dans ce pays”, magnifie-t-il en regrettant de devoir s’en aller au terme de sa mission.

Le diplomate hollandais n’est pas seulement amoureux du Sénégal. Il aime les fils et filles de ce pays au point de donner le nom de l’une d’elle à la dernière née de sa progéniture. “J’ai été impressionnée par elle, justement à cause du procès Habré, mais j’ai trouvé que c’est une femme forte qui n’avait jamais de la farine dans la bouche quand elle disait les choses comme elles étaient. J’ai été impressionné par elle et je me suis dit il faudrait que ma fille soit aussi forte que Aminata Touré. Donc nous avons choisi, mon épouse et moi, de lui donner le nom de Aminata Touré”, motive-t-il cette décision, laquelle, à l’en croire, a été saluée à sa juste valeur par l’ancien Chef du gouvernement qui, aussitôt après, a offert à sa “toureundo” un bracelet en argent.

buzz.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image