leral.net | S'informer en temps réel

L'analyse troublante d’Abdoulaye Makhtar Diop

Si Macky Sall ne tendait son oreille qu’au seul Abdoulaye Makhtar Diop, il fera un mandat de sept ans avant d’organiser une élection présidentielle. N’en déplaise à ceux qui lui diront qu'il a fait du wax waxeet.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Juin 2014 à 15:47 | | 2 commentaire(s)|

L'analyse troublante d’Abdoulaye Makhtar Diop
"Aujourdhui, la loi prévoit l’élection présidentielle en 2019. C’est Macky qui parle de 2017. Moi, Abdoulaye Makhtar Diop, je pense que les élections auront lieu en 2019. Je le pense que parce que j’ai déjà dit que je suis contre la réduction du mandat du chef de l’Etat à 5 ans", dit le Grand Serigne de Dakar qui dit fonder son analyse, du moins "troublante", sur le bilan de Macky Sall en question. "Aucun projet, de mon expérience d’Etat, financé par la coopération bilatérale ou la coopération multilatérale, avec la Banque mondiale et le FMI, ne peut être déroulé en 5 ans… Je ne connais pas un projet d'envergure, financé par la Banque mondiale, réalisé en moins de 6 ans", indique le député et leader du parti Sur. Pour lui, le chef de l’Etat doit faire du wax waxeet (se dédire) dans le but de créer les conditions de sa réaction en 2019. "Je suis contre la réduction du mandat, surtout, aujourd’hui que le président de la République est en train de mettre en place son Pse. Vous croyez qu’il va courir le risque, en 2017, de ne pas continuer ce projet ? Je serai surpris que l’élection ait lieu en 2017", dit-il dans un entretien accordé à Le Populaire.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image