leral.net | S'informer en temps réel

L'argent de Macky aux femmes de la Diaspora-Usa sème la division: Les "rebelles" s'en prennent violemment à Nata Samb


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Mars 2014 à 16:05 | | 2 commentaire(s)|

L'argent de Macky aux femmes de la Diaspora-Usa sème la division: Les "rebelles" s'en prennent violemment à Nata Samb
Le chef de l’Etat, à travers le Fonds d'Appui à l'Investissement des Sénégalais de l'Extérieur (FAISE), a voulu soutenir les Sénégalaises établies aux Etats-Unis et a mis à leur disposition la rondelette somme de 200 millions de FCfa (400 mille dollars). La cérémonie de remise des chèques s’est déroulée vendredi dernier, au State building, à Harlem, en présence de la ministre de la Femme, Anta Sarr, de l’administratrice du FAISE, Nata Samb Mbakcé, du Consul du Sénégal à New York, de El Hadj Niang et de nombreux Sénégalais et Sénégalaises vivant au pays de l’Oncle Sam. Mais, beaucoup de femmes sont sorties de cette rencontre furieuses. Elles dénoncent la répartition de l’argent qui, selon elles, ne s’est pas faite dans les règles de l’art. Adama Diallo, Mame Sokhna Lô, Aminata Wane, Rama Tall, qui se sont entretenues avec Leral.net, accusent Nata Samb, qui a longtemps vécu aux USA, d’avoir fait la part belle à ses « copines ». « Le Président Macky Sall a eu la merveilleuse idée de soutenir les femmes de la Diaspora. Nous lui avons demandé de venir en aide aux Sénégalaises qui ont de l’ambition pour leur pays, qui ont des projets…, des femmes qui travaillent. Mais nous nous sommes rendues compte que c’est le contraire qui a été fait. L’administratrice du FAISE a distribué l’argent à ses amies. Elle a donné 5000 $ (2,5 millions FCFA) à chacune d’elles. Et elle a donné la même somme à des groupes de femmes, des associations qui comptent des dizaines et des dizaines de membres et qui ont des projets solides. Ce, alors que les amies de Madame Mbacké, qui sont toutes des militantes de l’Alliance pour la République, ne travaillent même pas. L’argent était destiné à toutes les femmes de la communauté sénégalaise vivant aux Etats-Unis. On s’est rendu compte que seules les apéristes ont reçu leur chèque », déplorent ces femmes responsables du parti présidentiel aux USA. Pourtant, assurent-elles, le Consul général du Sénégal à New York avait joué la carte de la transparence pour une bonne répartition de la somme. El Hadj Niang avait appelé toutes les femmes sénégalaises vivant chez Obama « à déposer leurs dossiers en groupes pour pouvoir bénéficier de cet appui financier ». Le Consul avait donc bien mené les choses mais Nata Samb a tout chamboulé. « Elle a remis en cause le beau travail de M. Niang. Parce que tout simplement elle ne voulait pas que les choses se fassent dans la transparence. Elle a fait ce qu’elle a toujours voulu faire », expliquent les « rebelles ». Aminata Wane et ses amies sont décidées à se battre pour mettre fin à cette « injustice », certaines d’entre elles ont décidé de retourner leur chèque et interpellent le président de la République. « Cette situation n’arrange pas le Président Macky Sall qui a fait une grosse erreur en confiant les rênes du FAISE à Nata Samb qui n’a aucune expérience. Il doit siffler la fin de cette mascarade politique », disent-elles.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image