Leral.net | S'informer en temps réel

L’armée américaine enseigne à des officiers qu’ils sont en guerre contre l’Islam

Rédigé par ( Les News ) le 30 Avril 2012 à 03:29 | Lu 1161 fois

Depuis des années, l’Amérique est en guerre. Des guerres à l’époque officiellement motivées pour lutter contre le développement d’armes de destruction massives en Iraq et contre le terrorisme en Afghanistan. En interne, les objectifs enseignés aux soldats sont tout autre.


L’armée américaine enseigne à des officiers qu’ils sont en guerre contre l’Islam
Formation ou endoctrinement ?
Afin de former ses soldats aux question de l’islam et du « radicalisme islamique » (sic), l’armée américaine a mis en place en 2004 des formations dispensées aux officiers de rang « mid-ranking ». Des cours dont un des supports indiquait aux soldats que les Etats-Unis étaient en guerre contre l’islam. Sur l’une des diapositives Powerpoint utilisée pour la formation, on pouvait lire « les États-Unis sont en guerre contre l’islam et nous (soldats) devons reconnaître que nous sommes nous aussi en guerre contre l’islam ».

L’affaire a éclaté suite à la plainte d’un soldat ayant jugé ce cours blessant. Dès lors, le général Martin Dempsey a demandé à ce que les supports « pédagogiques » soient revus. Dans l’attente les cours ont été suspendus.

Le capitaine John Kirby, porte-parole au Pentagone a quant à lui indiqué qu’une enquête était ouverte afin de déterminer comment un tel document avait pu servir de support officiel à l’armée. L’autre interrogation porte sur le nombre de soldats ayant reçu cette formation, selon le Pentagone ils seraient des centaines dont des commandants et des lieutenants-colonels.

Pour tenter de calmer la polémique, le capitaine John Kirby a déclaré que les Etats-Unis n’étaient pas en guerre avec l’islam mais plutôt « contre le terrorisme, en particulier Al-Qaïda qui a une vision déformée de foi islamique ».

De scandales en scandales
L’armée américaine multiplie les scandales. En mars, un soldat sort de sa base et se rend dans la province de Kandahar, dans le sud de l’Afghanistan. Il pénètre dans trois maisons et tue des civils qui étaient en sommeil dont 2 enfants.

En février dernier, des exemplaires du Saint Coran avaient été retrouvés brûlés dans les poubelles d’une base américaine en Afghanistan. S’en étaient suivies des manifestations partout dans le pays afin de dénoncer cet acte odieux. La gronde ne cessant de croître Back Obama a du publiquement présenter ses excuses au peuple Afghan afin de désamorcer la crise.

Enfin, en Janvier, le monde entier découvrait la vidéo de soldats américains urinant sur des corps de cadavres d’afghans.


1.Posté par ISSA le 30/04/2012 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VEND 50 TERRAINS TF DE 150M2 APRES L'HOPITAL YOUSSOU MBARGANE (rufisque) ENTRE ARRET CHERIF ET JACARANDA.TEL/ 77 646 06 15

2.Posté par Cheikh GAYE le 30/04/2012 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas du nouveau : l'amérique recrutait des chomeurs pour les apprendre à tuer des musulmans innocents .
LA FAUTE EST AUX DEUX MILLARDS DE MUSULMANS SUR TERRE QUI DEVRAIENT AUJOUR D'HUI POSSEDER LEURS PROPRES BASES NUCLEAIRE LEURS ARMEES UNIFIEES LEUR BANQUE MONDIALE.Etc...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site