leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

L'arrestation de Khalifa Sall divise l'Association des Maires du Sénégal


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Mars 2017 à 14:51 | | 0 commentaire(s)|

Les maires du Sénégal ne parlent pas le même langage suite l'arrestation de Khalifa Sall, incarcéré depuis lundi dernier à la Maison d'arrêt de Rebeuss. Mbaye Dione, maire de Ngoundiane, par ailleurs, vice-Président de l’Association des maires du Sénégal (Ams) juge "inacceptable" l’arrestation de l'édile de Dakar "Il est inconcevable que Khalifa Sall qui est une institution soit placé sous mandat de dépôt, alors que le percepteur est placé sous contrôle judiciaire", explique-t-il.

Même tonalité pour le maire des Parcelles Assainies. Sauf que Moussa Sy juge tardif le soutien de l'Ams à son camarade embastillé. "J'ai entendu Mbaye Dione, mais ce sont des convictions personnelles", fustige M. Sy. Qui renseigne : "l'Ams n'a jamais joué son rôle par rapport aux collectivités locales. Elle n'existe pas parce que devenue propriété privée de Aliou Sall, frère du président Macky Sall. Qui en a fait pour ses propres intérêts..".

Yaye Fatou Diagne Mboup, la mairesse de de Ngathié Naoudé (Kaolack) déplore aussi l'arrestation de Khalifa Sall. "C'est vraiment dommage qu'un maire puisse être arrêté aussi facilement", dénonce l'épouse de l'homme d'affaires Serigne Moup qui préconise par ailleurs, un "statut" pour les élus locaux.

Tout le contraire pour le maire de Diourbel, Malick Fall pour qui, ses collègues se trompent de combat en exprimant leur soutien à Khalifa Sall. ''Il n'est pas question de soutenir quelqu'un dans l'illégalité. Si Khalifa Sall a détourné les deniers publics, il doit être puni. L'on devrait attendre de savoir si les accusations portées contre lui sont vraies ou pas avant de se prononcer. Un maire est un justiciable comme tout le monde. Il doit être traduit en justice s'il commet une mauvaise gestion '', a-t-il expliqué à la RFM .