leral.net | S'informer en temps réel

L’association des maîtres coraniques réclame leur part des 40 % alloués à l’Education

La grande marche pacifique organisée hier, mardi 10 avril, aux Parcelles assainies à l’occasion de la journée nationale des talibés a permis à l’association des maîtres coraniques de mettre sur la table des autorités un corpus de revendications allant dans le sens d’une meilleure prise en charge de l’enseignement coranique. Réclamant leur part des 40 % alloués à l’éducation, les « Ouztas » ont mis à profit la tribune qui leur est offerte par le maire et le préfet des parcelles assainies pour dénoncer la pratique de certaine Ong non sans égratigné les artistes qui utilisent d’une manière « blasphématoire » le Coran dans leur production


Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Avril 2010 à 04:28 | | 3 commentaire(s)|

L’association des maîtres coraniques réclame leur part des 40 % alloués à l’Education
L’association des maîtres coraniques ont formulé hier mardi 10 avril, à l’occasion de la journée nationale des talibés, un certain nombre de recommandation à l’endroit de l’Etat, des Chefs religieux et des bonnes volontés. C’était à travers un mémorandum qu’elle a déposé à la préfecture des Parcelles assainies.Ceci à l’issue de la marche qu’elle a initiée en collaboration avec la mairie des Parcelles. Dans ses griefs au préfet, l’Association a émis le souhait de voir l’instauration d’un grand prix du Chef de l’Etat pour les élèves ayant mémorisé le Saint Coran afin de les encourager d’avantage à l’instar des pays musulmanes. Ceci, en qualité de pays assurant la présidence en exercice de l’Organisation de la Conférence islamique ( Oci).

Ladite association veut que les Daaras soit agréée afin qu’elles puissent bénéficier leur part de 40 % du budget accordé à l’Education nationale. Ce qui devrait contribuer à régler définitivement les problèmes qu’elles rencontrent.

La structure des maîtres coraniques n’a pas non plus manqué de dénoncer certaines organisations non gouvernementales malintentionnées qui se réclament d’être les défenseurs de Daaras, alors que c’est tout à fait le contraire. Pis, elles se nourrissent des Daaras.

Les artistes en prennent pour leur grades

Les artistes musiciens n’ont pas également été épargné dans les complaintes. Les « Ouztas » leur demandent tout bonnement de ne plus mettre dans leurs produits musicaux des versets coraniques qui, soutiennent-ils, sont la parole sacrée des musulmanes. Tout comme, ils leur ont interdit toute forme de production ou diffusion de programme théâtral qui a un caractère blasphématoire, visant à chahuter les daaras, les maîtres coraniques ou de produits à contenu pervers et attentatoires aux bonnes moeurs.

« Pour nous collectivités locales et vous tenant de Daaras traditionnels ou modernes, c’est le moment de faire le point sur la situation des talibés et des établissements d’enseignements coraniques et religieuses existant dans notre localité . Il s’agit de rendre un hommage appuyé aux responsables de Daaras, qui se donnaient corps et âme pour perpétuer les enseignements du prophète Seydina Mouhamed Salalahou Aleyhi Wa Salam (Psl) » déclare Moussa Sy, maire des Parcelles assainies, avant d’annoncer que la Mairie et le Conseil municipal ont décidé de créer une commission chargée de s’occuper de l’éducation religieuse et coranique (Daaras, Internats : franco arabes et l’Enseignement coranique), et de l’Alphabétisation. Sur ce, la mairie des Parcelles assainies a pu recenser 132 Daaras traditionnels ou modernes dans le territoire communal des parcelles assainies, à savoir des écoles coraniques traditionnelles ou modernes, des écoles franco-arabes et Internats religieux. « Forts de ce constat, la journée d’aujourd’hui est une journée spéciale pour doter de ces différentes Daaras de denrées alimentaires, de produits phytosanitaires destinés au nettoiement des lieux. Le Conseil municipal a inscrit dans le budget 2010, une enveloppe de 10 millions aux Daaras, répartie comme suit : 5 millions pour les subventions aux Daaras et 5 millions destinés à l’achat de denrées alimentaires( riz, sucre, savons et autres produits désinfectants) pour venir en aide aux Daaras. Il s’agit aussi de réduire sensiblement la mendicité des talibés et permettre aux chefs de Daaras de mieux prendre en charge leurs préoccupations », poursuit le député maire des Parcelles assainies.

L’association a profité de la tribune qui lui a été offerte pour adresser ses remerciements au député Maire Moussa Sy et au président Abdoulaye Wade. De son point de vue, le chef de l’Etat a fait des efforts importants au profit des musulmans, en instaurant l’éducation religieuse dans le système éducatif national, en créant des Daaras modernes au niveau du ministère de l’éducation mais aussi la nomination d’agents qui s’occupent uniquement des Daaras dans les inspections départementales et enfin la création d’un ministère chargé des affaires religieuses.

SUD ONLINE



1.Posté par yaya le 22/04/2010 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour Abdou karim sur la question des enfants Talibé
tu peux me joindre à
djiolofe@yahoo.fr

2.Posté par jean le 22/04/2010 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cheres senegalaises et senegalais faites circuler cette information,idrissa seck vient d etre nomme president directeur general de la radio futur media...Le siege de cette radion est transfere au Mali pour plus de lisibilite....Celui qui n a pas hesite un ainstant a escroquer un aveulge ne reculera devant rien,demandez au chanteu Ablaye mbaye son duo avec youssou ndour le plus malhonne des senegalais....Noulier surtout pas de demander a chieckh lo,omar pene...Depuis 1988 a nous jours ou etait youssou ndour le plus grand souteneur du regime socialiste....Mais que voules vous les imbeciles ne changeront jamais.....

3.Posté par Bozz le 23/04/2010 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les temps ont changés, ont-ils besoins de tant d'argent?

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image