Leral.net | S'informer en temps réel



L'auteur du film anti-islam incarcéré aux États-Unis

le 28 Septembre 2012 à 15:12 | Lu 592 fois

Nakoula Basseley Nakoula a été arrêté jeudi pour huit violations de sa liberté conditionnelle après une condamnation en 2010 pour fraude bancaire. La justice a ordonné son placement en détention par crainte d'une fuite.


L'auteur du film anti-islam incarcéré aux États-Unis
Voilà une nouvelle qui en réjouira certains: le producteur présumé du film islamophobe L'Innocence des musulmans est derrière les barreaux. L'Américano-Égyptien qui a déclenché une vague de violences meurtrières au Moyen-Orient a en effet été arrêté jeudi à Los Angeles. Sa détention n'a toutefois qu'un rapport indirect avec le film.

Nakoula Basseley Nakoula, 55 ans, déjà condamné en 2010 pour fraude bancaire, a été arrêté pour avoir enfreint les règles de liberté conditionnelle liées à cette condamnation. Il avait utilisé les identités de clients de plusieurs agences de la banque Wells Fargo en Californie et récupéré avec elles 860 dollars. Il avait donc été condamné à 21 mois de prison pour escroquerie bancaire.

Son avocat craint pour sa sécurité
Jeudi, il a été accusé d'avoir enfreint huit règles de sa liberté conditionnelle, notamment pendant qu'il tournait le film. Il lui est en effet interdit d'utiliser un ordinateur ou Internet sans la permission d'un officier de probation, et surtout de recourir à des pseudonymes. Or Nakoula se présente sur YouTube comme «Sam Bacile». Il risque pour cela jusqu'à deux ans de prison.

La juge Suzanne Segal a par conséquent déclaré que «le tribunal n'a pas confiance en l'accusé à ce stade». Par crainte d'une fuite, les juges ont décidé de placer Nakoula en détention en attendant la prochaine audience qui déterminera s'il a effectivement violé sa conditionnelle.

Son avocat avait demandé sa libération sous caution, affirmant qu'il avait pointé régulièrement pendant sa conditionnelle et n'avait aucune intention de quitter le sud de la Californie. Il a également dit craindre que Nakoula ne soit en danger dans une prison fédérale en raison de la présence de détenus musulmans.


Par lefigaro.fr