Leral.net | S'informer en temps réel



L'élève qui saute sous un camion pour le fun: "Je ne suis pas assez fou!"

le 22 Juin 2015 à 10:58 | Lu 451 fois

Vous avez peut-être vu ces images circuler sur les réseaux sociaux le week-end dernier mais rassurez-vous, l'élève de cette vidéo n'a pas sauté sous un camion pour amuser la galerie. Il s'agit d'un montage vidéo amateur, assez bien réussi d'ailleurs. Le jeune homme, reconnaissable sur les images, a rapidement eu des ennuis. La police craignait que d'autres jeunes ne reproduisent ce faux défi mortel. Jean-Sébastien de Dilbeek a inquiété et indigné de nombreux parents en postant un petit film de lui en train de s'allonger sur la route à l'approche d'un camion afin que celui-ci passe au-dessus de lui.


L'élève qui saute sous un camion pour le fun: "Je ne suis pas assez fou!"


Des images terrifiantes dont il sort indemme, et pour cause: il s'agit d'un montage vidéo qu'un camarade et lui ont mis en ligne sur Facebook vendredi soir. Le jeune ado n'a donc jamais commis un acte aussi stupide et il ne s'agissait donc pas d'un défi idiot entre élèves du lycée Regina Caeli. "Je ne suis pas assez fou!", réagit-il maintenant.

Le "caméraman", Victor, explique: "Quelques heures plus tard, on avait le directeur en ligne et la police a sonné à notre porte. Apparemment, j'ai vraiment bien fait le montage. Heureusement, j'ai pu prouver via mon ordinateur qu'il s'agissait d'un fake. Si je cherche un travail dans le secteur des effets spéciaux plus tard, il semble que j'aie toutes mes chances", plaisante l'adolescent.

"Jean est en effet allé se coucher quelques secondes sur la rue pour le film, mais quand le feu était rouge évidemment. On ne ferait jamais un truc pareil dans la vraie vie naturellement, et nous ne conseillons à personne de le faire. Cela mettrait la vie de quiconque en danger!".

Les parents des deux garçons étaient au courant du montage vidéo réalisé par leurs enfants mais n'avaient pas pensé qu'il y aurait un tel retentissement. L'école et la police ont demandé à ce qu'ils retirent leur "prouesse" informatique de Facebook afin d'éviter que des jeunes gens reproduisent naïvement les images et ce au péril de leur vie.

hln.be