leral.net | S'informer en temps réel

L’émergence du Sénégal passe aussi par un changement de nos habitudes - Par Touradou Sow


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Mai 2014 à 11:30 | | 1 commentaire(s)|

L’émergence du Sénégal passe aussi par un changement de nos habitudes - Par Touradou Sow
Au moment où le Président Macky SALL est en train de remettre le Sénégal enfin sur de bons rails, un vent de déstabilisation de son pouvoir est soufflé par des individus malintentionnés.

Cette situation plus que désolante s’est manifestée tout d’abord par les déclarations indignes et irresponsables de Idrissa SECK de retour de vacance puis par l’ancien Président Abdoulaye WADE qui, par ses calculs politiciens et nostalgiques de ses années d’opposant a voulu replonger le pays dans le chaos.

Ces méthodes longtemps utilisées par le régime précédent sont aux antipodes de la réalité actuelle au Sénégal et Abdoulaye WADE et son ancien Premier Ministre s’en sont rendus compte de fort belle manière.

Face à de tels agissements, le Président Macky SALL garde son sang froid en répondant à ses deux détracteurs par la plus honorable des manières à savoir la sérénité et la capacité à se concentrer sur l’essentiel. En effet, l’heure n’est plus aux disputes de bornes fontaines ou autres calomnies. Il s’agit pour le Président de la République de relever le défi qu’il s’est fixé à savoir celui de l’émergence du Sénégal.

Cet objectif repose nécessairement sur les grands axes qu’il a énumérés dans son programme YOONU YOKKUTE et qu’il est entrain de mettre en exerce dans le cadre notamment de son Plan Sénégal Emergent. A ce propos, il faut souligner le travail titanesque que le président a abattu pour l’accroissement de nos capacités de production, pour la bonne gouvernance (assainissement du monde des affaires) sans compter les importantes mesures sociales prises ces dernières années.

Ces actes ainsi posés, ont certainement servi de garanties crédibles pour gagner la confiance des investisseurs, en atteste l’importance des fonds promis lors du groupe consultatif au mois de février dernier.

Aujourd’hui, un autre défi et non des moindres se dresse devant nous, celui de la mise en œuvre des projets et programmes pour absorber l’ensemble de ces financements et on n’a pas le droit de rater ce rendez-vous clé afin d’hisser le Sénégal sur la rampe de l’émergence économique.

Le Président a d’ors et déjà montré la voie à suivre en appelant à une modernisation de notre appareil administratif par la mise en place de nouvelles procédures et en créant un ministère chargé du suivi du PSE.

L’émergence du Sénégal passe aussi par un changement de nos habitudes et par la restauration des valeurs de notre République. Sur ce point, le Président a posé et continue de poser des actes majeurs qui porteront à coup sûr leurs fruits pour les générations à venir.

L’initiative d’honorer notre drapeau tous les premiers lundis de chaque mois ainsi que l’organisation récente de la fête des enfants au palais de la République doivent être saluées et encouragées à juste titre.

A ces personnes qui veulent semer le trouble sous prétexte qu’elles soutiennent d’autres, détenues pour des raisons que l’on connait, j’ai envie de répondre qu’il y a mieux à faire pour défendre des prisonniers. Rien ne sert de courir derrière les chefs religieux ou autres familles assimilées et de leurs faire des ronds de jambes.

Il s’agit d’un problème qui concerne hautement la République du Sénégal et la bataille ne pourra se régler que par la voie purement judiciaire ainsi que le chef de l’état l’a tranquillement rappelé dans son interview récente parue dans le journal « le monde ».

M. Touradou SOW
Membre APR Strasbourg
email : touradou23@yahoo.fr






Hebergeur d'image