leral.net | S'informer en temps réel

L'enfer des Vip de Rebeuss: Cheikh Diallo dans l’attente, Abdou Diassé dépressif

Encore quelques jours ou semaines pour que le directeur général de Cd-Media, qui séjourne à la prison centrale de Rebeuss en même temps que le fils de l’ancien Président de la République, Abdoulaye Wade, connaisse le sort que les juges de la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite réserveront à la demande de main levée de mandat de dépôt introduite par Me Borso Pouye.


Rédigé par leral.net le Samedi 25 Mai 2013 à 12:21 | | 7 commentaire(s)|

L'enfer des Vip de Rebeuss: Cheikh Diallo dans l’attente, Abdou Diassé dépressif
Même si la requête a été jugée recevable par les magistrats instructeurs, elle n’est pas pour le moment au centre des préoccupations de la commission dont les membres sont, selon nos confrères, à ce stade de la procédure, partagés entre la lecture du très volumineux dossier de Karim Wade et des exposés sur le même chefs d’accusation qui valent à l’ancien ministre d’Etat et à certains de ses proches collaborateurs, d’avoir maille à partir avec la justice sénégalais. Il s’agira pour le journaliste, Cheikh Omar Lamine Diallo, d’obtenir une liberté provisoire au terme de sa seconde comparution devant le juge, plus que d’une main levée proprement dite. Pour avoir pris des parts dans la constitution du groupe de presse dont il deviendra le principal manager.

En attendant que les juges de la traque statuent sur le cas du sieur Diallo, les dossiers de Bibo Bourgi, Mbaye Ndiaye et Pape Abdou Diassé bougent. Après avoir pris acte de la demande de liberté provisoire déposée par les avocats de ces trois pensionnaires du Pavillon spécial de l’hôpital Aristides Le Dantec, et examiné les conclusions reçues du médecin désigné pour l’examen de leur état de santé, les magistrats de la C.I (commission d’instruction) se sont penchés, en cette fin de semaine, sur le cas du directeur général de l’Aviation handling service (Ahs) et d’Eden Rock ; sur celui de l’ex-directeur général des aéroports du Sénégal (Ads) ainsi que sur celui de Pape Abdou Diassé, Directeur général d’Abs, une société écran basée aux îles vierges britanniques, apprend-t-on. Concernant ce dernier, en détention provisoire au Pavillon spécial, il frôlerait la folie depuis quelques temps. « Gravement malade », Pape Abdou Diassé n’avait pu se présenter le 17 avril dernier, jour de son placement sous mandat de dépôt, qu’appuyé sur ses avocats et les gendarmes de la section des recherches de Colobane qui l’ont déféré pour « complicité d’enrichissement illicite».



1.Posté par biram fatim le 25/05/2013 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Etonnant tout de même ! Ils ont tous été en très bonne santé pour VOLER mais bizzarement tous trop malades pour rester en prison !!!
Faut surtout pas les lâcher sous prétexte de ces fumisteries juridiques !!!

2.Posté par Fatima le 25/05/2013 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il etait malade avant d etre arreter et te rappelle que ses gens on ete arreter sanspreuves carpresumer complices . Si toi tu etais dans le cas j aurais voulu te voir. Tres facile de traiter les gens comme ca ou sont les preuves pourquoi les types de dubai port et les allemands ne sont pas arreter mes eux aussi sont des presume complices.
Ils ont rien fait c est des prive qui travaille avec l etat et te rappelle a toi que la traque etait supposer arreter les gens qui ont eu acces a l argent de l atat mais ces gens la non jamais etaient membre d un gouvernement ni employe du gouvernement alors explique moi avant de venir salir les gens

3.Posté par Fatima le 25/05/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des prives qui travaille pas avec l etat car regler par d autre privee

4.Posté par biram fatim le 25/05/2013 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr ou Mme, je persiste et je te signale que le temps de la prédation des déniers nous a tous trouvé là !!! Ma question, dis toi que des millions de sénégalais la pose. Il n y a pas besoin de preuves pour savoir que personne ne peut rassembler les milliards nécessaires à un certain niveau de vie que nous avons tous constaté, sans VOLER ou blanchir de l'argent ou encore vendre de la drogue. Toi qui les défends tu as peut être tes raisons mais la multitude des sénégalais ont les leurs. Je connais personnellement des personnes qui avaient des lignes téléphoniques de la présidence de la république qui passaient le temps à appeler sans discontinuer au frais du contribuable. Et si tu avais une petite connaissance de l'ingénierie financière, eh bien tu saurais que ce n'est rien de moins que se faire de l'argent à la pelle sans presque rien investir soit même. Alors reste là à demander des preuves et fait un sondage étendu aux couches pauvres pour voir si les sénégalais en ont vraiment besoin !!!

5.Posté par james le 25/05/2013 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est grave est que tous ces delinquants sont des copains et amis d'enfance.

6.Posté par Deug rék le 25/05/2013 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ biram fatim

Tu as parfaitement raison. ces voleurs ne sont malades qu'en prison et puis combien de voleurs de poules meurent en prison sans qu'on en fasse tout un tintamarre?

La presse qui est tres prompte à dénoncer des scandales et c'est elle qui joue à leur jeu en les déclarant gravement malades.

Cette presse corrompue et malhonnête.

Il faut assainir la presse comme les rues de dakar l'ont été avec les ambulants.

7.Posté par foureul le 26/05/2013 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@biram fatim
La justice c'est le droit et la loi, tu dois toujours défendre le respect du droit des personnes même si ce sont tes ennemis.

Le principe de la vie étant de ne pas se réjouir de la case du voisin qui brûle car le vent peut changer de sens.

Pour accuser une personne, il faut des preuves à défaut on tombe dans la dictature.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image