Leral.net | S'informer en temps réel

L'enlèvement des diplomates canadiens et de leur chauffeur reste une énigme

Rédigé par leral .net le 20 Décembre 2008 à 15:52 | Lu 881 fois

Ottawa s’interroge sur la disparition au Niger de Robert Fowler et de Louis Guay, deux diplomates canadiens vus pour la dernière fois le dimanche 14 décembre. Leur voiture a été retrouvée dans la région de Tillabéri, à 45 kilomètres de Niamey. Une compagnie minière canadienne a confirmé que les deux hommes avaient bel et bien visité un site à Samira, quelques heures avant de disparaître dans la nature.


L'enlèvement des diplomates canadiens et de leur chauffeur reste une énigme
Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas RFI

Selon l’entreprise canadienne Semafro, Robert Fowler et son adjoint Louis Guay n’avaient pas formellement annoncé leur visite sur le site de la mine d’or de Samara, à 125 kilomètres de Niamey. Malgré tout, les dirigeants les ont reçus et les deux hommes ont pu partager le repas des expatriés canadiens, avant de repartir en direction de la capitale. C’est là qu’on a perdu leurs traces.

La disparition des deux hommes suscite beaucoup d’inquiétudes au Canada, en particulier dans le milieu des Affaires étrangères où on les connaît bien.

Robert Fowler, 64 ans, jouit d’une très bonne réputation parmi les diplomates qui admirent sa grande connaissance de l’Afrique. Conseiller en politique étrangère pour trois Premiers ministres, il s’est spécialisé dans les questions de paix et de sécurité. Son adjoint, Louis Guay, connaît lui aussi très bien le continent africain.

C’est un peu ce qui rassure leurs collègues et amis dans ces circonstances. Ils savent que les deux hommes ont les capacités de négocier avec d’éventuels ravisseurs, sans se laisser gagner par la panique.