leral.net | S'informer en temps réel

L’enseignant se faisait passer pour le Procureur de la République Lassana Diaby

Chasser le naturel, il revient toujours au galop, dit l’adage. Cette maxime colle à merveille à l’histoire qui s’est déroulée vendredi au tribunal des flagrants délits de Dakar. Enseignant de formation, marié et père d’un enfant, Moussa Diouf n’a pas trouvé mieux à faire en dehors des salles de classes que de se faire passer pour de hautes personnalités de la république et soutirer de l’argent aux honnêtes citoyens.


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Juillet 2015 à 14:52 | | 0 commentaire(s)|

Après deux passages à Rebeuss, il se signale à nouveau pour des faits similaires. Poursuivis pour usurpation de fonction, tentative d’escroquerie, outrage à agent et évasion, Moussa Diouf risque de passer les 4 prochaines années de sa vie derrière les barreaux si le Tribunal suit le réquisitoire du parquet. Sans avocat, il s’est interrogé sur ce qui le pousse à commettre le même délit. «Je ne sais pas ce qui m’arrive. J’ai tenté à maintes reprises de répondre à cette question, en vain…»

En effet, Moussa Diouf qui traine la fâcheuse réputation de récidiviste, a plumé plusieurs citoyens avant cette nouvelle affaire qui lui vaut à nouveau, un séjour carcéral. Dans sa longue liste, le promoteur de lutte, Gaston Mbengue. Ayant rencontré ce dernier à Paris, les deux hommes se sont échangé des numéros de téléphones. Le mois dernier, Moussa Diouf appelle Gaston Mbengue au téléphone et se présente comme le Procureur de la république Lassana Diaby. Cependant, il sollicite de son interlocuteur la somme de 2 millions pour une affaire imprévue qui l’avait retenue quelque part.

N’ayant pas la liquidité sur place, le met en rapport avec son ami Demba Ka, patron de Edk Oil qui lui dit à son tour, de le retrouver en son lieu de travail. Ce qu’il fit dans les prochaines heures qui ont suivi leur communication en descendant d’un taxi. Demba Ka qui lui aurait demandé comment un procureur de la République descendît d’un taxi sans un véhicule particulier un chauffeur à sa disposition, le mis en cause trouve les mots justes pour expliquer ce fait. Avant de quitter les lieux, Demba Ka eut la clairvoyance d’appeler la gendarmerie de Foire. Il sera pris avec le chèque de 2 millions qui vient de lui être signé.

Auparavant, il était parvenu à enfermer un policier enquêteur pour s’évader de la prison de Fatick où il avait été transféré. Ce dernier est resté pendant des heures dans la salle d’interrogation avant d’être secouru par ses collègues qui n’avaient rien vu venir.

Actusen.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image