leral.net | S'informer en temps réel

L’épineux problème qui attend l’OM avec Barton

La Fédération anglaise de football a une dent contre Joey Barton et elle n'entend pas se faire léser par le départ du joueur dans un championnat étranger. Si l'OM le récupérait, une mauvaise surprise pourrait l'attendre.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Août 2012 à 09:00 | | 0 commentaire(s)|

L’épineux problème qui attend l’OM avec Barton
Coup de coude sur Carlos Tevez, coup de genou adressé à Agüero, tentative de coup de tête sur Kompany : quand Joey Barton pète un plomb, c’est dans les grandes largeurs. Lors de la dernière journée de la saison 2011-2012 face à Manchester City, il n’avait pas lésiné. Ce qui avait considérablement agacé la Fédération Anglaise de football. « Il y a des règles de conduite à respecter pour les joueurs. De tels comportements ternissent l’image du football dans ce pays, d’autant plus qu’il s’agissait du match le plus regardé de la saison en Angleterre, regardé par des millions de personnes à travers le monde », avait ainsi réagi Brian Jones, président de commission indépendante de la FA. Verdict : 12 matches de suspension et 93 500€ d’amende.

Surtout, ce comportement lui vaut d’être poussé vers la sortie par les Queens Park Rangers, qui veulent à tout prix se débarrasser du bad boy anglais. En l’offrant sous forme de prêt à tour de bras, QPR est en train de toucher au but, notamment avec l’Olympique de Marseille. Mais le club phocéen pourrait vite déchanter et finalement ignorer l’option Barton. Pourquoi ? Tout simplement parce que la FA ne compte pas se laisser abuser de la sorte et n’attendra pas que Barton rejoue un jour en Angleterre pour le voir purger ses 12 matches de suspension.

Le journal The Sun annonce ainsi qu’en cas de départ de Barton à Marseille, la FA contactera alors la Ligue française pour qu’elle récupère la sanction et qu’elle l’applique. La détermination de la FA s’apparente donc à un épineux problème pour l’OM, qui, s’il se décide à accueillir Barton, pourrait bien ne pas pouvoir compter sur lui encore 11 matches (il a déjà purgé un match de suspension lors de la première journée de championnat anglais). Pas sûr que le prêt soit aussi judicieux avec cette donnée en tête. Reste à savoir toutefois si la LFP accepterait la requête de la FA en relayant la sanction dans notre championnat.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image