leral.net | S'informer en temps réel

"L'esprit de mon fils mort s'empare de moi pour m'écrire des lettres"

Une quinquagénaire britannique affirme que son fils, décédé il y a deux ans, est entré en contact avec elle. Selon elle, l'esprit du défunt se serait emparé de son corps à de nombreuses reprises pour écrire des lettres.


Rédigé par leral.net le Dimanche 11 Novembre 2012 à 09:00 | | 1 commentaire(s)|

"L'esprit de mon fils mort s'empare de moi pour m'écrire des lettres"
C'est dans les colonnes du tabloïd Britannique, The Sun, que Sally Woodmansee, une Britannique de 52 ans, explique comment elle communique avec son fils, Tony, décédé dans un accident de voiture il y a deux ans de cela.

"J'ai tout de suite su"
Tout a commencé en octobre 2010. Tony, qui avait tout juste 20 ans, a été victime d'un grave accident de voiture. Après huit jours de coma, le jeune homme est décédé. "Vers 20h30, ma fille m'a appelée pour me dire que Tony avait eu un accident et qu'elle était en route pour l'hôpital", confie Sally au Sun. "Quand que j'ai entendu ça, j'ai tout de suite su qu'il ne reviendrait jamais. Même si, à ce moment-là, j'ignorais tout de la gravité de l'accident, je savais que le jour que j'avais tant redouté était arrivé".

Le jour des funérailles, Sally a cependant compris quelque chose. "J'étais convaincue que je rentrerais en contact avec lui", explique-t-elle. Elle a donc décidé de se rendre au rendez-vous qu'elle avait pris chez une voyante, bien avant l'accident de son fils. Et selon elle, cette séance fut des plus étranges. "La voyante a dit qu'il y avait un jeune homme qui s'appelait Tony", dit-elle. "Elle a parlé de cubes Oxo. Je savais que c'était lui, parce que Tony ne voulait rien manger sans cubes Oxo. J'ai fondu en larmes. J'étais complètement effondrée".

Message de l'au-delà
Sally a donc décidé de tenter d'entrer en contact avec son fils décédé.
"Elle m'a conseillé de m'asseoir dans une pièce obscure avec un stylo et du papier et de poser des questions à Tony afin qu'il écrive la réponse", dit-elle. "J'ai essayé dès le lendemain matin". Et Sally affirme que ça a fonctionné. "J'ai ressenti quelque chose de glacé sur ma main. Et le stylo s'est mis à bouger".

Sur le papier, un seul mot: "Tony". Pour Sally, il n'y a pas de doute, c'est bien son fils qui l'a écrit. "Ca m'a totalement vidée. Il a fallu des heures pour obtenir ce simple mot", indique-t-elle. Et d'autres messages ont suivi. Deux ans plus tard, Sally possède pas moins de 17 cahiers contenant des messages de l'au-delà. "Ils parlent de tout et n'importe quoi, y compris du paradis", dit-elle. "Le paradis ne ressemble à rien que l'on peut décrire, sentir, rien de ce que nous avons pu voir... Tony dit que c'est un endroit plus facile, plus doux, plus agréable à vivre".

Le défunt aurait également appris à sa maman qu'il avait retrouvé les deux bébés qui n'avaient jamais vu le jour suite aux avortements de ces ex-petites amies. "Ils s'appellent Charlie et Leon", aurait écrit Tony à sa maman qui s'est renseignée auprès des ex-copines. Et là, stupeur! Ce sont les prénoms que les ex-amoureux avaient évoqués. "Il ne m'en avait jamais parlé", jure Sally.

Une mission
Mais Sally veut surtout lancer un message au monde entier. "Tony et moi avons une mission: faire de ce monde un meilleur endroit. Tony a tant de sagesse à partager". Pour cette mère de famille, ces messages lui ont redonné espoir. "Il dit qu'il est bien là où il est. Une mère ne peut rien demander de plus que son enfant soit heureux. C'est le plus grand réconfort au monde".

Sally conclut en affirmant qu'elle comprend le scepticisme des gens quant à la véracité de son histoire. "Je ne suis pas une voyante et je n'ai jamais cru aux fantômes", dit-elle. "J'ai toujours essayé de trouver une autre explication pour les choses qui sont arrivées, jusqu'à ce que je tombe en panne d'explications. Il n'y a pas d'autre façon de l'expliquer. Je parle à mon fils".



1.Posté par Mass le 11/11/2012 09:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C grave sa

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image