leral.net | S'informer en temps réel

L’été cauchemardesque de Philippe Mexès

La carrière de Philippe Mexès n'est pas au mieux. Snobé par Deschamps, le défenseur est également poussé vers la sortie par son club.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Août 2012 à 13:46 | | 0 commentaire(s)|

L’été cauchemardesque de Philippe Mexès
L’été 2012 ne restera sans doute pas comme l’un des meilleurs souvenirs de Philippe Mexès. Au terme d’un exercice 2011/2012 en demi-teinte avec le Milan AC (13 titularisations), le défenseur tricolore s’était distingué en arrivant à la préparation de l’Euro 2012 en surpoids. Un fait qui ne l’a pas empêché d’être aligné durant toute la compétition aux côtés d’Adil Rami, même si son statut de titulaire a très vite été remis en cause.

Peu serein lors des rencontres face à l’Angleterre et l’Ukraine, Mexès a vu la presse lui tomber littéralement dessus après sa piètre prestation contre la Suède d’Ibrahimovic. « Mexès a tout perdu », titrait d’ailleurs L’Équipe. Remplacé par Laurent Koscielny pour la suite (et la fin) du tournoi, le Rossonero n’a aujourd’hui plus été rappelé chez les Bleus. « Il n’y a pas une liste de joueurs pour qui c’est fini. J’ai simplement des choix à faire », avait sobrement commenté le sélectionneur Didier Deschamps.

Pire, le Milanais ne semble plus faire partie des priorités de DD, ce dernier préférant un axe Rami-Koscielny. Sans oublier la paire de remplaçants Sakho-Yanga-Mbiwa qui a également plu au nouveau patron des Bleus. En équipe de France, l’avenir de Mexès est donc plus que jamais sombre. Et malheureusement pour lui, ce constat tend à être également valable en club. Arrivé gratuitement au Milan AC l’été dernier, l’ancien Giallorosso ne fait clairement pas partie des titulaires de Massimiliano Allegri.

La saison dernière, le coach italien lui préférait déjà les vétérans Yepes et Nesta pour évoluer aux côtés du néo Parisien Thiago Silva. Et cette année, la donne n’a pas changé. Si Nesta et Silva sont partis, Allegri a recruté Cristian Zapata et Francesco Acerbi et a maintenu sa confiance à Yepes. Mais ce n’est pas tout. Milan cherche maintenant à se débarrasser d’un Mexès jugé trop inconstant, mais touchant tout de même 4,5 M€ par an. Soit des émoluments trop élevés pour un Milan moins dépensier. Et si des rumeurs évoquent des intérêts d’Arsenal, voire de MU, Mexès, lui, n’entend pas plier bagage. Parviendra-t-il pour autant à renverser la vapeur ?

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image