Leral.net | S'informer en temps réel



L'ex-ministre français du Budget jugé pour fraude fiscale

le 8 Février 2016 à 10:02 | Lu 275 fois

L'ex-ministre français du Budget jugé pour fraude fiscale

Un mensonge retentissant et un compte caché à l'étranger: trois ans après avoir ébranlé le jeune quinquennat Hollande, l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac répond lundi après-midi à ses juges. L'ancien champion de l'orthodoxie budgétaire, 63 ans, doit comparaître, jusqu'au 18 février, devant le tribunal correctionnel de Paris pour fraude fiscale et blanchiment, ainsi que pour avoir "minoré" sa déclaration de patrimoine en entrant au gouvernement en 2012. 

Étoile montante et orateur brillant, ce fils de résistants qui devait incarner le "redressement" budgétaire a finalement été le premier accroc à la "République exemplaire" promise par François Hollande. Acculé à la démission en mars 2013, il a renoncé à tous ses mandats, quitté la politique et risque maintenant une peine allant jusqu'à sept ans de prison et deux millions d'euros d'amende.  

A ses côtés, son épouse - dont il est séparé - Patricia Ménard et leurs conseillers: le banquier François Reyl et l'avocat Philippe Houman. La très discrète banque genevoise Reyl comparaît aussi, comme personne morale.  

Une inconnue pèse toutefois sur ce procès: la défense entend poser des "questions prioritaires de constitutionnalité", contestant le cumul de sanctions pénales et fiscales. Si le tribunal les accepte, le procès sera reporté de plusieurs mois, comme c'est arrivé récemment au marchand d'art Guy Wildenstein, également jugé pour fraude fiscale et blanchiment. Séisme politique, le premier d'un quinquennat qui se voulait de la "normalité", l'affaire Cahuzac avait conduit à la création d'un parquet national financier et l'adoption d'une loi sur la transparence de la vie publique.  

7sur7 

 



Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage