leral.net | S'informer en temps réel

L’héritage du père se termine à la barre : Des frères envoient leur ainé en prison et lui paient un avocat

Pour réclamer leur héritage, les frères Cissé mettent en prison leur ainé, à défaut d’avoir leur oncle. Hier, le tribunal des flagrants délits a jugé cette affaire d’escroquerie portant sur 109 millions et 3 maisons.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Décembre 2011 à 11:39 | | 0 commentaire(s)|

L’héritage du père se termine à la barre : Des frères envoient leur ainé en prison et lui paient un avocat
Comme dans la culture sénégalaise, le père décédé peut être remplacé par son frère, la famille Cissé a mandaté leur oncle Pape Moussa Cissé actuellement en voyage de gérer les biens de leur père. Ceci, attendant la fin de la procédure entamée par l’atavisme. Mais l’oncle n’a rien trouvé de mieux que profiter de l’illettrisme de certains membres de la famille pour les duper et vendre les deux maisons du défunt. Moussa Cissé avait réussi à faire le virement des 109 millions de Kaolack à Dakar sans que les héritiers s’en rendent compte. Et pire, il avait réussi à leur faire signer des actes de vente en leur faisant croire que s’était des certificats d’hérédité qui leur permettra de vendre une fois que le tribunal se prononce. Or, le sieur qu’il avait présenté à la famille comme étant un ami et huissier de justice était un des acheteurs des trois maisons.
Fatoumata Cissé fille du défunt explique : « on avait mandaté papa Moussa pour qu’il soit l’intermédiaire entre l’avocat et nous. Mais au lieu de cela, il nous a roulés dans la farine. » Pour les autres membres de la famille, Ibrahima Cissé, fils ainé, était le complice de leur oncle puisque c’est lui qui se chargeait de tout récupérer à la mort de leur père. Donc il n’était pas sensé ignoré les ourdis de leur oncles.
Lors des interrogations d’audience, Ibrahima Cissé a nié les faits qui lui sont reprochés et dit avoir découvert le pot au rose en même temps que tout le monde. Mieux, il dit que se sont eux même qui l’on appelé pour lui dire que les deux maisons ont été vendues alors qu’il avait voyagé.
Néanmoins, même si la famille a pris un avocat pour défendre le frère ainé et regretté de l’avoir conduit en prison, le procureur a requis deux ans d’emprisonnement ferme contre Ibrahima Cissé. Le verdict sera connu le 09 décembre prochain.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image