leral.net | S'informer en temps réel

L’homme noir est à la merci de tout le monde à cause de son manque de la fraternité !


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Juillet 2015 à 08:50 | | 8 commentaire(s)|

L’homme noir est à la merci de tout le monde à cause de son manque de la fraternité !
Je n’écris pas parce qu’un diplomate sénégalais s’est fait agresser à Tunis, on s’en moquer comme de l’an quarante parce que, chaque fois qu’un droit fondamental d’un Sénégalais lambda est violé, l’Etat, qui devait protéger ce citoyen, est souvent aux abonnés absents ou ne fait pas son devoir comme il fallait, c’est-à-dire condamner sans détour et énergiquement ces actes barbares.

On parle des Droits de l’homme et du citoyen, car la citoyenneté, qui permet à une personne d’appartenir à un Etat et qui lui garantit ses droits en tant qu’homme, oblige les Etats à défendre les droits des citoyens. L’homme n’est pas assez puissant pour faire face à l’injustice et surtout si cela est commis par l’agent d’un Etat d’où l’obligation du pays de l’agressé d’assister son citoyen pour que justice soit faite. Qu’en est-il des Etats africains par rapport à la protection de leurs citoyens ?

On se souvient de la mort de Charles Paul Alphonse Ndour, qu’en est-il de cette affaire ? Quelle est la condition des sénégalais dans les pays arabes ou plus généralement les Africains dans les pays arabes ? Je pense qu’elles sont calamiteuses. Et pourtant la plupart de ces Africains sont musulmans, mais on ne les regarde pas comme tels. On se souvient de la mort d’Alex Toussaint Mianzoukouta au Maroc, l’assassinat d’Albert Ebossé en Algérie sur un terrain, le viol commis par des policiers marocain sur Tina Melon mineur et celui de Danielgaté et tout cela montre les conditions difficiles dans lesquelles les Africains vivent dans les pays arabes.

Et ce à la vue et au su des autorités africaines. On se souvient du voyage du président Macky Sall pour les USA dans le but d’assister à la remise de diplôme de son fils. On peut se demander s’il déploie autant ou plus d’énergie afin de rétablir la dignité d’un sénégalais bafouée quelque part dans le monde. La réponse est plus qu’évidente. Donc, si un diplomate sénégalais s’est fait agresser en Tunisie, cela entre dans l’ordinaire. Avant d’être diplomate, on est africain, sénégalais etc. Et on doit savoir qu’on n’est qu’un africain noir et qu’on n’a rien de plus qu’un autre africain. Le mot diplomate ne se lis pas sur un front, même si les policiers tunisiens avaient su qu’il était diplomate, ils l’auraient été considéré comme un diplomate de seconde zone parce qu’il est noir

Ces pays maghrébins sont membres à l’union africaine, les Sénégalais aiment bien chanter les relations amicales entre le Maroc et le Sénégal, l’envoie de l’armée sénégalaise en l’Arabie Saoudite tout cela montre qu’on fait notre devoir envers eux. Combien y-t-il de libanais au Sénégal et qui ne souffrent d’aucune maltraitance, pourtant on peut dire que les conditions de vie des Noirs sont pires au Liban que dans n’import quel autre pays arabe. Ces pays ne font aucun effort afin de lutter contre le racisme et surtout le racisme anti-noir, l’union africaine et encore moins les Etats africains ne font pas non plus pression sur eux pour qu’ils changent leur attitude.

Si l’Afrique a du mal à se développer, c’est que nous sommes les moins fraternels parmi tous les peuples. Tant qu’une injustice ne nous touche pas ou ne touche pas à un de nos proches, on s’en moque. Mais nous devons garder à l’esprit que si l’homme noir n’est pas respect dans le monde, n’import quel Noir risque à son tour d’être un jour victime d’une agression racisme. Soyons fraternels et que l’Etat fasse son travail !!!

Khadim-Mbacke Abass
E-mail: mbackekhadim@hotmail.frb







Hebergeur d'image