leral.net | S'informer en temps réel

L’indignation sélective de Maître Abdoulaye Wade - Par Hady Traoré

L’ex-président de la république Maître Abdoulaye Wade est enfin de retour sur la scène politique dans la posture de chantre de la démocratie, après la mémorable défaite que le peuple lui a administrée au soir du 25 mars 2012. Cette nouvelle offre politique ne peut malheureusement rallumer la flamme du « sopi », tellement les excès sous son magistère sont encore vivaces dans l’esprit des Sénégalais.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Avril 2014 à 10:16 | | 8 commentaire(s)|

L’indignation sélective de Maître Abdoulaye Wade - Par Hady Traoré
Nous avons encore en mémoire la tentative de modification du scrutin présidentiel afin de permettre l'élection à la tête de l'exécutif avec seulement 25 % des voix au premier tour, les nombreuses modifications de la loi fondamentale sans aucune consultation ni validation des chambres parlementaires, établissant le quinquennat en 2001 et rétablissant le septennat en 2008, les libertés confisquées, le bradage de nos réserves foncières dont les conséquences continuent de polluer la quiétude sociale, l’érection de l’Ambassade de la Turquie sur la Corniche ouest en est l’exemple le plus illustratif.

Non Maître! Les balafres de votre mal gouvernance ne sont pas encore cicatrisées.
Osez-vous vous proclamer aujourd’hui le défenseur des droits? Êtes-vous devenu subitement amnésique des velléités de dévolution dynastique du pouvoir ; des lois constitutionnelles votées juste pour destituer Macky Sall, alors président de l’Assemblée nationale pour lui enlever la suppléance du chef de l’Etat?
Toutes ces exactions commises sous votre régime, tous ces harcèlements à l’encontre de ceux qui ne pensaient pas comme vous, ont-ils été faits au nom du respect des droits de l’homme que vous réclamez tant aujourd’hui pour vous et vos partisans?

Diantre! Comme si vous voulez narguer et insulter les Sénégalais pour vous avoir sanctionné dans les urnes le 25 mars 2012.

Maître! Ayez un peu d’égard, juste un brin de respect pour ce peuple qui a réellement souffert le martyr au cours de vos douze années de règne, et décidé enfin de confier son destin à un homme de mesure en la personne de Macky SALL.
Nous attendions de vous des propos de repentir et de demande sincère de pardon pour tout le mal que vous et vos partisans avaient fait au peuple. Mais à la grande surprise du peuple, les bourreaux d’hier se donnent une âme de martyr et de persécuté.

Lors de son adresse aux militants qui étaient venus à son accueil, Maître Abdoulaye Wade a montré une fois de plus son arrogance pour les nombreuses victimes au cours des douze années de son magistère. Les thèmes forts développés ainsi que le ton employé démontrent à souhait le désir du PDS de replonger le Sénégal dans la « fitna » c’est-à-dire dans le cycle de violences que nous avons connu sous son règne. Mais qu’il sache que force restera à la loi.

Pourquoi toute cette agitation?

Depuis que les audits sont entrés dans leur phase active et l’instruction du dossier de son fils bouclée, Abdoulaye Wade ne cesse de s’épancher dans la presse. Sa stratégie est basée sur la sur-médiatisation de l’affaire Karim afin de pousser le Président Macky SALL à la négociation. Le publi-reportage sur l’affaire Karim dans Jeune Afrique de cette semaine entre dans le cas de cette stratégie.

Connaissant la détermination du Président Macky SALL à assainir les mœurs politique, cette stratégie est vouée à l’échec. La reddition des comptes fait partie de la demande sociale et le bilan du Président Macky Sall devra l’intégrer.

Le chantage politique ne pourra en aucun cas détourner l’action de la justice qui est déterminée à dire le droit sans faiblesse dans la préservation des intérêts de la défense.

L’attitude des alliés de la coalition

La mise en scène politique de Maître Abdoulaye a tout de même un aspect positif qui est de nous révéler le manque de loyauté des alliés vis-à-vis du Président Macky SALL. Comment expliquer le mutisme des alliés face aux attaques récurrentes du PDS sans apporter une réplique politique? Qu’en font-ils de la solidarité gouvernementale? En aucun moment nous n’avons entendu le PS et l’AFP entre autres condamner les sorties dangereuses d’Abdoulaye Wade. C’est une situation que nous déplorons puisqu’on ne doit pas jouir uniquement des privilèges du pouvoir et refuser de constituer un bouclier autour du Président SALL.

Cette attitude est contraire à l’éthique politique. Nous appelons par conséquent le Président de la République à en tirer toutes les conséquences pour ne s’entourer que de leaders loyaux qui ne sont pas abonnés à la météo politique.

Ce constat est aussi valable pour certains cadres de l’APR qui ont adopté un profil bas face aux attaques répétitives de l’opposition et préférant ainsi envoyer des éléments d’aucun charisme et de culture politique limitée, participer aux débats télévisés.

De l’évolution économique et sociale du Sénégal sous le Président Macky SALL
Une fois de plus, Maître Abdoulaye Wade se livre à son jeu favori : la négation de la réalité et des évidences. Il veut contenter ses militants en leur dépeignant un Sénégal où rien n’évolue positivement depuis son départ du pouvoir. L’on a coutume de dire qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir la réalité.

Non Maître! Le Sénégal marche et est debout malgré la situation de quasi cessation de paiement dans laquelle vous l’aviez laissé. Le pays est en chantier et l’espoir est revenu. Les Sénégalais se sont remis à rêver d’un avenir meilleur. Ouvrez enfin les yeux au risque d’apparaître comme un extra terrestre pour constater le chemin parcouru par le Président Macky SALL.

Le Président Macky SALL et son Gouvernement sont au travail pour corriger le retard infligé au Sénégal par 12 ans de gestion gabégique. Nous n’avons plus le temps des joutes verbales inutiles. Le bavardage est terminé. Place au travail pour faire redécoller notre pays.

Les préoccupations des Sénégalais sont ailleurs. La réussite de la vision du Président Macky SALL, déclinée à travers le PSE en vue d’une croissance durable et inclusive génératrice d’emplois dans une perspective de réduction de la pauvreté, l’école, la santé, la nourriture, l’emploi sont les principaux centres d’intérêt.
Nous osons espérer que Maître Abdoulaye et ses partisans sauront se ressaisir et que la sagesse va enfin guider leurs actions.

Hady TRAORE
Coordonnateur du Club Vision Républicaine
Montréal
clubrepublicain@gmail.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image