leral.net | S'informer en temps réel

L’institut Almouyassar est un bel exemple qui s’est encore illustré !

Au moment où des taudis abritent des activités économiques illicites par la mendicité des enfants, il existe au Sénégal des Darras modernes que l’Etat devrait accompagner.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Août 2013 à 15:11 | | 0 commentaire(s)|

L’institut Almouyassar est un bel exemple qui s’est encore illustré !
Confortablement installé dans un immeuble R+3 de la zone Est Foire, l’Institut coranique Almouyassar LITAHFÎZ WA TAJWÎD AL-QUR’ÂNE AL-KARÎME - POUR LA FACILITATION ET LA MEMORISATION DU SAINT CORAN s’est encore illustré comme un exemple de Daara moderne. En effet cette 3ième édition de son évènement annuel Récital&conférence, tenue à la salle VIP du CICES, a été une occasion de symbiose entre parents, apprenants, autorités étatiques et dignitaires religieux.

Sous l’oeil fier de leur parents et encadreurs, les enfants, apprenant communément appelé « Ndongo Daarr » ont tenu en haleine le public venu nombreux répondre à cet exemple illustrant si éloquemment, la politique de modernisation des daaras conformément à la volonté manifeste de l’Etat sénégalais. Que le Fondateur et président de l’institut Almouyassar en soit remercié et soutenu.

Cheikh Abadallah Al Amine NIASSE, puisque c’est de lui qu’il s’agit, en sa qualité de Président et Fondateur de l’Institut a reçu au passage tous les honneurs de la part de ceux qui ont placé leur progéniture sous sa responsabilité, dans cet Internat moderne au service de l’Islam.
Comme la cerise sur le gâteau, un sketch portant sur le thème combien actuel du mariage forcé ainsi qu’une démonstration d’art martial Aikido sont venus convaincre les plus sceptiques de la prise en compte de la dimension psychomotrice et sociale dans le curriculum de l’institut.

Ces agréables moments ont été clôturés par les conférenciers Cheikh Babacar Abdoulaye NIASSE et Cheikh Aboubacar BA Al-Tajani sous la modération de l’éloquent et non moins jeune Oustaz Assane Seck sous le thème « bienfaits de l’enseignement coranique sur l’enfant ».
Ramadan oblige, la cérémonie s’est terminée autour d’un Ndogou à la mauritanienne dans les locaux abritant l’institut, une façon de remercier les conférenciers, autorités administratives et dignitaires religieux venus nombreux soutenir l’enseignement coranique dans un cadre moderne et propice.

Almouyassar.org






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image