leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

« L’objectif est de mettre une caserne tous les cent kilomètres », rassure le ministre Abdoulaye Daouda Diallo

La situation précaire des pompiers inquiète. Mais pas seulement, eu égard aux conséquences de ce dénuement sur le quotidien des populations. Le député Demba Diop qui a rappelé le triste bilan des 336 morts sur les routes, invite les autorités à donner plus de moyens aux sapeurs-pompiers.


Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Mai 2017 à 18:50 | | 0 commentaire(s)|

« Dans tout Dakar, il n’y a que trois casernes de sapeurs-pompiers. Depuis 12 ans, ils n’ont pas de nouveaux équipements, ils n’ont pas de centre de formation. Je demande au ministre ce qu’il faut faire pour résoudre ce problème », questionne le député.

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique Abdoulaye Daouda Diallo, a d’emblée reconnu cette triste situation. « Nous sommes aujourd’hui dans des programmes pour améliorer objectivement cette situation. A Dakar, c’est vrai que la ville n’est pas suffisamment prise en charge, mais nous avons fait beaucoup d’efforts.

Nous avons prévu une dizaine de casernes et de postes de brigade au niveau de la région de Dakar. En zone rurale, il est également prévu au moins 3 casernes qui seront mises en activité cette année ». Pour le ministre, ce qui est important, ce n’est pas densité des casernes, mais plutôt la réactivité des sapeurs pour pouvoir secourir rapidement les populations en détresse.

Le ministre de rassurer en estimant qu’ils se sont donnés à Dakar, "les moyens d’intervenir dans les 10 minutes que surviennent un accident ".
Le problème, estime le ministre, « c’est parce que nous n’avons pas l’information à temps »

Pour l’intérieur du pays, "l’objectif est de mettre une caserne tous les cent kilomètres s», cela permettra, selon M. Abdoulaye daouda Diallo, de parcourir 50 kilomètres d’un point de situation à un autre.