leral.net | S'informer en temps réel

L’officier de la gendarmerie se fait radier de son corps

Le tribunal des flagrants délits de Dakar, a condamné, hier, l’officier de la gendarmerie Ousmane Sarr, poursuivi pour escroquerie, à une peine de six mois de prison ferme. Une condamnation qui est synonyme de sa radiation de l’armée.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Octobre 2011 à 11:59 | | 0 commentaire(s)|

L’officier de la gendarmerie se fait radier de son corps
L’adjudant Ousmane Sarr ne portera plus l’uniforme de la gendarmerie. Poursuivi pour escroquerie devant le tribunal des flagrants délits, il a été jugé hier, et reconnu coupable avant d’être condamné à six mois de prison ferme. Une condamnation qui est synonyme de sa radiation de l’armée. Les faits qui lui sont reprochés se sont déroulés au Port autonome de Dakar où il été détaché pour assurer la sécurité de la commission de vente aux enchères des véhicules saisis par la douane. Mais, selon le procès-verbal d’enquête, le prévenu ne s’est pas limité à la tache qui lui a été confiée. Il se faisait passer pour un membre de cette commission pour faire miroiter ses victimes. Il leur proposait une somme de 1 million 500 000 fcfa pour des véhicules qui coûtent 30 millions de francs. Et parmi ses nombreuses victimes, certaines étaient ses frères d’arme. Pour un véhicule peaugeot de type 4x4, Le sous-lieutenant Moussa Fall, de la légion Ouest de Thiès a déboursé 1,5 million. Le nommé Lamine Ba également a donné la même somme pour le même véhicule. Cependant, parmi toutes ses victimes dont certaines ne se sont pas encore signalées, c’est Bakary Traoré qui a casqué le plus fort. Il a fait une commande de 7 véhicules 4x4 de marque «Prado» et trois scooters pour un montant de 9,5 millions. Mais, depuis qu’ils ont versé leur argent, ils n’ont pas vu de véhicule. Interpellé, la seule réponse qu’Ousmane Sarr, leur donne selon les plaignants, c’est : «la vente est annulée». Ce que certains refusent d’entendre. Le sous-lieutenant Moussa Fall, qui dit s’être renseigné auprès de la douane, soutient avoir reçu des informations selon lesquelles, Ousmane Sarr n’est pas membre de cette commission. Son seul rôle, indique l’officier de la gendarmerie, c’est d’assurer la sécurité des lieux. Il utilisait le cachet de la gendarmerie sur les actes de vente qu'il a remis à chacun de ses clients. D’ailleurs, c’est ce qui fait dire à l’un des avocats des victimes, que les manœuvres sont avérées. Aussi, selon Me Boubacar Dramé, qui a réclamé la somme de 8 millions pour le compte de son client Bakary Traoré, le prévenu, Ousmane Sarr, a, dès le départ, été animé de mauvaise foi. Les deux victimes, Moussa Fall et Lamine Bâ, ont chacun demandé 1,5 million de francs. Le procureur, dans son réquisitoire, a dénoncé les manœuvres du prévenu, et requis une peine de 2 ans ferme. En revanche, du côté de la défense, Me El Hadji Diouf et Sadio Diaw ont assuré que leur client est bien membre de cette commission. À cet effet, ils ont estimé, qu’il n y a pas eu d’escroquerie. Dans la même veine, les deux conseillers du prévenu ont plaidé la relaxe à défaut, ils demandent la requalification des faits en abus de confiance.
LAMINE DIEDHIOU rewmi






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image