leral.net | S'informer en temps réel

L’oncle et candidat de Macky Sall battu

Patron de l’Apr, Macky Sall n’a pu que constater la défaite de son candidat à la mairie de Tamba Coup de tonnerre à Tamba ! Oncle et candidat de Macky Sall, Mamadou Oumar Sall a été battu hier à l’élection du maire de la capitale du Sénégal oriental. Et c’est un autre apériste, Mame Balla Lô, qui l’a «doublé» malgré les pressions et directives de l’Apr.


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Juillet 2014 à 19:00 | | 3 commentaire(s)|

L’oncle et candidat de Macky Sall battu
Malgré les nombreuses pressions exercées sur lui, le député Mame Balla Lô n’a pas retiré sa candidature au profit de Mamadou Oumar Sall, candidat de Macky Sall et de la coalition Benno Bokk Yaakaar. Le coordonnateur de l’Alliance pour la république (Apr) a défié tout le monde avant de remporter l’élection du maire de la commune de Tambacounda, hier mercredi envers et contre les directives de Macky Sall. L’élection du nouveau maire de Tamba s’est donc déroulée dans la salle de délibération de la mairie sous haute surveillance de la gendarmerie. Même la presse locale a été interdite d’accès à la salle de délibération. Malgré le choix porté par le président de la République et la direction de l’Alliance pour la république (Apr) sur l’opérateur économique, Mamadou Oumar Sall, tête de liste de Benno Bokk Yaakaar aux locales du 29 juin dernier, le député Mame Balla Lô est sorti victorieux du combat qui l’opposait, hier mercredi, à son frère de parti. A l’issue de l’élection du bureau du Conseil communal, le nouveau maire a obtenu 36 voix contre 30 pour le poulain et oncle de Macky Sall.

Le troisième candidat en lice, Ousmane Cissokho du parti Justice démocratique républicaine, s’en est sorti avec 3 voix. C’est dire que le refus du coordonnateur de l’Alliance pour la république, Mame Balla Lô de céder le passage à l’opérateur économique, Oumar Sall, semble légitime. Il a toujours soutenu qu’«il n’est pas possible de travailler pour l’Apr et qu’on remette tout à un individu qui ignore les règles du parti». Pour certains conseillers, il est temps que les élus choisissent, eux-mêmes, leur maire. Car le maire sortant avait été imposé par Abdoulaye Wade, alors président de la République. En tout cas, cette élection de Mame Balla Lô sonne comme un autre désaveu des apéristes vis-à-vis du directoire politique de leur parti. Mamadou Oumar Sall perd aussi devant les 46 conseillers de Benno Bokk Yaakaar. Sur les 70 conseillers, 69 ont répondu présent. Le seul absent se nomme Lassana Kaba, frère du ministre de la Justice, qui avait déclaré sa candidature avant que la direction de l’Alliance pour la république (Apr) ne le pousse à retirer sa candidature au profit de Mamadou Oumar Sall.

Le remplaçant de Woury Ba, maire sortant, a été officiellement installé par le préfet Ahmadou Bamba, qui s’est réjoui du bon déroulement des opérations avant de souhaiter bon vent à cette nouvelle équipe qui, selon lui, devra être au service des populations. Le poste de premier adjoint au maire est revenu à Abdou Karim Mariko de l’Apr. Et Ba Oumou Diallo du Ps prend le poste de deuxième adjoint au maire.

Assane DIALLO

Walfadjri






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image