leral.net | S'informer en temps réel

L’usage de faux corse le dossier de Bibo Bourgi

Si Pape Mamadou Sougou qui détient 10% des actions d’Avion handling Service (Ahs) se faisait passer, selon le témoignage de Noël Deconnick, pour Albert Paye, les juges ont découvert que son co-actionnaire, Bibo Bourgi, se faisait appeler Abraham Rosandal dans la société.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Mai 2013 à 11:42 | | 0 commentaire(s)|

L’usage de faux corse le dossier de Bibo Bourgi
Sa nationalité néerlandaise déclarée constitue aux yeux des juges « un faux et usage de faux ». Selon La Tribune, Bibo, pensionnaire du Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec, usait ainsi de deux noms. Des noms qui variaient selon qu’il se trouve dans le périmètre de l’aéroport de Dakar qui abrite Ahs ou dans celui de la Corniche-Ouest où se trouve l’immeuble Eden Roc. Pour gérer cette dernière entité, renseigne notre source, il avait conservé son vrai nom et sa nationalité sénégalaise.

Au registre des découvertes qui intriguent les juges, qui mènent l’instruction contre Karim Wade et Cie, Babacar Konaté risque de ne pas humer l’air de la liberté de sitôt. L’Agent comptable des aéroports du Sénégal, selon notre source, qui avait fait un prêt d’un milliard de nos francs au nom des Ads, devra payer en sus de cette somme, qu’il a directement empochée et utilisée pour son propre compte, tous les intérêts qu’elle aurait dû produire si elle avait été placée en banque par Ahs. En plus, il devra répondre de la partition qu'il a jouée dans l’accusation qui pèse sur la tête de l’ancien directeur des Ads, Mbaye Ndiaye.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image