leral.net | S'informer en temps réel

LA REPUBLIQUE DES LUTTEURS

Est-il nécessaire de faire des études poussées à l’heure où la lutte sénégalaise est en train d’occuper une place centrale dans les sphères de l’Etat. Voilà la principale question que chacun de nous citoyens lamda se doit de poser après chaque réveil matinal. Car chacun de nous est appelé à s’interroger sur son propre devenir au rythme actuel où vont les train-train de l’Etat. Une république faisandée en passe de contaminer nos enfants qui subissent sans pitié les sauvageries d’une activité sportivo-culturelle que nos gouvernants tentent à tout prix de nous imposer au moment où l’enseignement bat de l’aile, au moment où l’administration suffoque de corruption du fait que ses agents sont mal payés face à la conjoncture actuelle.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Mai 2011 à 10:38 | | 12 commentaire(s)|

LA REPUBLIQUE DES LUTTEURS
Quel qualificatif devons-nous employer pour désigner le comportement de l’Etat devant ce phénomène qu’est la lutte sénégalaise ? L’importance que les autorités de notre pays donnent à cette déferlante surprend plus d’un. Par ce fait et par la magie de l’audiovisuel, la lutte avec frappe, plus barbare qu’on ne le pense s’est installée dans nos foyers, a taraudé l’esprit de nos enfants et a finalement gangrené ces derniers pour qui l’arène sénégalaise reste le chemin qui mène à la réussite. Et le raisonnement de cet enfant qui préfère la lutte à tout autre travail en dit long sur sa volonté d’en faire demain sa principale activité : « En lutte si l’on terrasse, on gagne de l’argent de même que si l’on se fait terrasser ». Kawtef !

Cet esprit naïf a si bien dit la chose. Un pays où la promotion de l’incompétence intellectuelle est érigée en règle absolue ne doit en aucun cas se targuer d’avoir injecté 40 % de son budget dans l’enseignement. En effet, au Sénégal la leçon la mieux partagée est sans aucun doute l’histoire de la lutte avec frappe. Au préscolaire, les bambins rivalisent d’ardeur les bakk (danse) de Modou Lô ou de Balla Gaye 2. Les écoles, naguère temple du savoir et de l’éducation sont devenues aujourd’hui, par le laxisme des autorités publiques, des milieux de l’enseignement de la violence par excellence. En lieu et place des grandes figures nationales, la couverture des cahiers des écoliers se transforment en piédestal sur lequel on leur force de faire la connaissance d’un dieu, d’un empereur, d’un roi, d’un prince… des arènes. Une campagne malhonnête de déstabilisation de l’école sénégalaise.

Malheureusement, au moment où des disparités énormes et injustes dans l’attribution des avantages au Ministère de l’Economie et des Finances sème une bataille rangée entre la Direction du Budget (DB) et les autres directions du département, pendant que les enseignants se donnent de la voix pour avoir un bien-être social et à l’heure où de bonnes gens du Bon Dieu s’immolent par le feu pour une raison ou pour une autre, deux lutteurs qui se vouent une haine viscérale, la bouche pleine à saigner d’insanités sont reçus dans la plus haute des institutions du Sénégal par le premier de tous les sénégalais, pour une réconciliation et une récompense de 2 million de francs CFA et un terrain pour chacun. Voilà des tares bien sénégalaises. Autrement dit des sénégalaiseries !

Il faut me semble t-il écourter les études, aller se faire une place dans les sables fins des écuries ou écoles de lutte pour côtoyer une personnalité de l’Etat vu que l’ego des ministres et du premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye lui même c’est Modou Lô ou Balla Gaye 2.
Wouye yaye yoye ! Le baccalauréat plus quoi que ce soit ne suffira plus pour gravir les escaliers du palais de la république. Il faut juste être, pour paraphraser Machiavel, lion et renard sous nos tropiques. Lion comme celui de Guédiawaye et renard comme le Kharagne des Parcelles Assainies. Le message est donné par le chef de l’Etat. Il faut faire sien cet adage wolof : « Khaliss kènne dou ko ligguèye dagne koye lidieune ti». Il faut se tailler des muscles comme Conan le barbare, avoir un public acquis à sa cause, sortir de gros mots de sa bouche et voilà le tour est bien joué.

Les fonctionnaires sont réduits à de simples fakkirs qui quémandent à la quinzaine de chaque mois, les agents des autres directions du Ministère des Finances qui accueillent chaque jours des sénégalais soucieux de leur avenir sont obligés de se faufiler dans les labyrinthes de la corruption pour arrondir les angles. Le petit peuple est chosifié et reste indifférent aux actes du président. Le libre arbitre s’installe. Bonjour la violence tant physique que morale !

« Halte à la violence dans les arènes » nous disent nos dirigeants. Si violence il y a, elle se se trouve dans ce geste de « générosité » qu’a effectué Me Wade en jetant l’argent du contribuable par la fenêtre. Violence n’est plus expressive que les coups de poing ensanglanté que les lutteurs sanguinaires se donnent dans l’enceinte de l’arène. La violence c’est l’impact de la lutte avec frappe sur nos enfants mineurs.

Amed Faye FALL



1.Posté par momo le 14/05/2011 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

celuis qui as ecrit cet article est un ipocrite la lutte est notre propre sports ça ira plus loin que vos coeur se rongent de plus en plus ça n as rien en avoir avec la rèpublique .l etat n appartient pas seulement les intellectuels, y a aussi les societès diminus.attention les journalistes!en avant la lutte en avant la lutte...................

2.Posté par Sam le 14/05/2011 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PERTINENT COMME ARTICLE L'AUTEUR DE CETTE RÉFLEXION EST VRAIMENT SOUCIEUX DU SORT DE NOTRE NATION RÉDUIT A UN JUNGLE.
CE MONSIEUR TIRE SUR LA SONNETTE D'ALARME AVANT QUE NOTRE CHER PAYS NE SOMBRE DANS UN ABÎME PROFOND.
CETTE PRISE DE POSITION EST COURAGEUSE ET MÉRITE D'ETRE PORTÉE DEVANT LES PLUS AUGUSTES ASSEMBLÉES DU PAYS, CAR IL Y VA DE NOTRE AVENIR ET DE L’IDÉAL DE SOCIÉTÉ AUQUEL ON VEUT TENDRE.
LA RUPTURE D'AVEC LE MÉRITE ET LE RÈGNE DE LA MÉDIOCRITÉ N'ONT JAMAIS FAIT AVANCER UN PEUPLE, CHERS GOUVERNANTS IL EST GRAND TEMPS DE ROMPRE AVEC LES PRATIQUES LÂCHES, HYPOCRITES ET AUX ANTIPODES DE TOUTE BONNE GESTION ETATIQUE.

3.Posté par guejopaalgnane le 14/05/2011 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi penserait-on que la réussite de Yékini ou Balla Gaye 2 ou de Eumeu Sene soit moins deigne de respect et de valeur que celle d'un docteur ès Lettres ou sciences?La lutte sénégalaise est aussi un chemin de réussite dans par lequel d'ailleurs il y a plus de mérite que beaucoup d'autres voies qui donnent accès à des milliards sans rien faire d'essentiel.Lorsque Eumeu Sene continue à lutter avec une arcade ouverte,il donne un grande leçon de philosophie morale et politique non seulement à tous les lutteurs mais aussi au élèves, aux étudiants et à d'autres:il faut lutter jusqu'au dernier souffle et se dire que la réussite est toujours possible.C'est aussi enseigner que l'argent gagner doit être travaillé durement et mérité.Il ne peut pas y avoir de républiques véritables sans des lutteurs qui s'entraînent jour et nuit dans les divers terrains de leur entrainement.On ne dit rien sur la fortune des sénateurs qui ne font rien et rien sur la fortune et les avantages des députés et ministres dont personne ne voit en quoi ils sont plus méritants que d'autres.Celui qui pense que Balla Gaye II peut s'enrichir injustement n'a qu'à aller chercher la fortune contre lui dans l'enceinte de l'arène.S'il y a des sénégalais qui gagnent honnêtement leur argent, ce sont bien aujourd'hui les lutteurs.En ce qui concerne la violence et ses formes diverses dans la société et dans son expression particulière dans la lutte,vouloir l'évacuer c'est ignorer véritablement pourquoi tout ce monde est accroché dans ce phénomène social.Le lutte est une affaire de clans en rivalité et cette esprit de rivalité est essentielle aussi bien pour l'individu,pour le groupe social ou le clan que pour l’État..Si ce n'était pas à cause de Jess Owen ce grand champion olympique noir américain qui se mit debout devant Hitler,certainement Obama n'aurait pas le courage de rêver devenir un jour président des États UNIS.Le sport et c'est la lutte qui assure mieux cette fonction au Sénégal, a bien un rôle à jouer dans l'édification de la personnalité des enfants et même des les comportements des adultes.Oui demain aussi je gagneront plus et souhaiter le contraire c'est souhaiter du mal pour le sport et pour le pays.Un élève qui aurait Yékini comme symbole de réussite aurait beaucoup de chance de réussir.Par contre...


4.Posté par schwarzeraal le 14/05/2011 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une republique de moutons. qu´attendent les citoyens pour aller aux barriquades pour se defendre?c´est parce qu´ils n´ont compris du role que doit jouer l´etat.un peuple analphabete ne peut pas avancer meme si vous lui donnez le budget federal americain.mbankates,takhourankates,lutteurs.voleurs de deniers publics,il y a rien á esperer et meme si laye wade quitte car c´est sur que c´est un autre voleur qui va venir au pouvoir en la persone de idrissa seck.les femmes et hommes modernes et courageux capables de diriger le senegal ne sont pas encore nés té gnilendi di diour dioundogognou.les enfants n´ont pas tort ne font que copier sur leurs ainés.commes ces filles qui disent aller travailler n´est pas rentable plutot aller se prostituer,oui une petite classe detient le fric et méne le jeu.le senegal va sombrer je vous le jure sur le coran kou fene yalla mou natoulla

5.Posté par lebou le 14/05/2011 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jalousie , jalousie et jalousie c'est pas parcequ'on est pas intellectuel qu'on ne doit pas reussir dans la vie . ce pays n'appartient pas uniquement aux soit disant intellectuels . laissez la lutte faire son chemin , personne ne pourra l'arreter car c notre sport a nous et je pense que les acteurs de notre sport meritent plus . wasalam

6.Posté par Khoutbouzaman le 14/05/2011 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sénégalomanie : Observatoire de la Téranga Internationale
Intellectuels organiques du lithos et du logos sortez des bois sacres , des forêts classées et des saloons huppés je ne vous invite pas à l'émerveillement mais à une étude approfondie du phénomène du siècle que constitue la lutte avec frappe et son impact non seulement sur la jeunesse mais dans la société entière. Avec vos cervelles de moineau incapable de réparer une ampoule grillée à la maison je vous exhorte à magnifier nos braves mastodontes qui animent le soir vos foyers respectifs.Kharagne lô et compagnie méritent mieux vos thèses , synthèses et antithèses que ses médiocres politiciens en mal de popularité ces musiciens et danseurs en mal d'inspiration.Sortez tous des bois à l'appel des arènes sénégalaises..................WAOUH WAAW

7.Posté par sow le 14/05/2011 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci personne nest contre une reussite par la lutte mais le probleme cest ce tapage mediatique qui en fait un modele plus que le professeur ou le medecin-Moi jai honte de constater que la plupart des artcles en ligne montrent des images de lutteurs plus que tout autres senegalais ayant reussi par les etudes-Que dire quand le president ou son premier ministre font de ces lutteurs objet de publicite?

8.Posté par koufanaty le 16/05/2011 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djiguène lou mou bona bone meune na diour mbeur....

9.Posté par Cheikh le 18/05/2011 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi, je pense que le débat mérite d'être posé. Quand il faut élever quelque chose comme modèle de société, il faudra bien voir ses impacts futurs. Quel pays voulons nous dans 50 ans ? Ne me dites pas un pays de lutteurs, mbandkatt, teugg katou sabar et autres....

Je pleure déjà pour ce Sénégal. A nos politiques qui ont la responsabilité de diriger la barque, sachez que cette direction conduit inexorablement au naufrage collectif.

Seuls l'Education et le Travail constitue la voie du salut. Et ça, il faudra l'imprimer dans la vie de tous les jours de la Nation. Faire des médecins, des ingénieurs, des professeurs ou même des agriculteurs, éléveurs ou pêcheurs des modèles de société (en occupant la une des médias) et confiner la lutte à sa véritable place : un simple sport fût-ce t-il national.

10.Posté par FALL le 19/05/2011 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'heure est grave la lutte va dévelopé c pays. n'importe quoi. Gouvernant informelle.

11.Posté par FALL le 19/05/2011 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA LUTTE VA DEVELOPPE LE SENEGAL CREER DES ECOLES DE LUTTE PR LES ENFANTS A BAS AGE DEPUIS LE JARDIN ET AUSSI INCLURE MA LUTTE DANS LES CONCOURS D'ENTRE EN SIXIEME ET PR LE BAC FO IMPARATIVEMENT GAGNE 5 COMBATS DURANT LE CYCLE SECONDAIRE PR PRETENDRE AVOIR LE BAC. SA VA DEVELLOPE NOTRE PAYS.

12.Posté par FALL le 19/05/2011 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces tous des datard ces grand letteur c'est pas un secret pr personne. Modou LO, balla béye 2 ect sont tous né hors mariage

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image