leral.net | S'informer en temps réel

LA VERITABLE LECON DU « 25 MARS 2012 »


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Mars 2012 à 17:40 | | 0 commentaire(s)|

Après tout le bruit qui a couru ces derniers temps relatif à l’élection présidentielle de 2012, nous voila, maintenant, au bout du suspense au grand bonheur des sénégalais et des institutions. Le peuple a finalement tranché prouvant ainsi que le dernier mot lui revenait.
Surveillée comme du lait sur le feu, objet de plusieurs manifestations avec son lot de morts et de blessés , cette élection, avec un tel dénouement, doit servir de leçon à tout un chacun.
Même s’il faut reconnaitre que le peuple a fait preuve de beaucoup de maturité et de responsabilité, l’opposition s’est distinguée aussi par son caractère républicain. Le président sortant a toujours sous-estimé son opposition qu’il n’a cessé de traiter de « poltron », d’ « opposition de la rue » ou de « salon » et pis , du « ticket président-vice président » au fameux « 25% » pour passer au premier tour ,en passant par « l’anticonstitutionalité » de son troisième mandat ,les parties membres de l’opposition n’ont jamais pris l’initiative de le déloger au palais sachant qu’elle serait suivie par une bonne frange de la jeunesse Dakaroise qui en avait « marre » . Encore que s’il n y’avait pas « le 23 juin », il serait aujourd’hui président avec tout ce que cela entrainerait comme conséquence.
En outre, il faut saluer aussi le courage politique de Wade en décantant la situation qui était très critique au départ. Son image avait été écornée aussi bien au niveau nationale qu’internationale en raison de ce qui a été cité plus haut, mais ce geste d’une extrême grandeur ne vient-il pas compenser tout le mal qu’il avait fait subir au sénégalais depuis fort long temps ? A partir de là, des questions pertinentes taraudes les esprits : Les manifestations qui avaient eu lieu en amont étaient-elles nécessaires ? Le M23 avait t-il fait une fausse alerte ? La communauté internationale s’était-elle inquiétée pour rien ? Loin de là ! L’on peut même dire, pour ceux qi connaissent l’homme, que c’est tout cela qui l’a poussé à reconnaitre très tôt sa défaite et appeler le nouveau président de tous les sénégalais .Même si le geste est courageux et démocratique la personnalité de l’homme wade y est pour beaucoup. Il s’agit d’un vieux de 86 ans, mais il y a en lui cet « enfant » qui est prompt à faire le contraire de ce qu’on lui demande et il aime créer des situations ou il se fera remarquer en faisant ce qu’on attendait le moins de lui. Tout compte fait, il a sauvé le Sénégal et les sénégalais et il s’est sauvé lui-même.
La presse sénégalaise aussi a joué un rôle important dans ce processus. Jamais dans l’histoire récente du Sénégal nous avons eu une presse aussi engagée, une presse qui n’hésite pas à prendre position quand il s’agit de défendre les intérêts du peuple sénégalais. Non seulement notre presse vient de confirmer mais mieux, elle vient de s’imposer dans la scène politique Sénégalaise comme un quatrième contre pouvoir.
En fin, un autre élément important dans le champs politique sénégalais : le phénomène « Ndigeul » (consigne de vote). Depuis long temps les politiques ont recours au chef religieux pour bénéficier de la masse obéissante de ces derniers. Toute fois, la conscience citoyenne s’est tellement développée ces derniers temps que tout marabout qui ne fait plus attention aux politiques risque d’être surpris. Nous avons la preuve sous nos yeux ! Et pourtant le khalife générale des mourides ainsi que d’autres chefs religieux ont toujours montré leur indifférence par rapport à la politique politicienne. On se rappelle encore ce dernier qui, à l’occasion du « Magal » dernier de Touba, a cité le verset coranique selon lequel c’est DIEU qui donne le pouvoir. Et c’est ce qui vient de se confirmer d’où la principale leçon de ce scrutin que nous devons tous noter : à chaque fois que nous oublions Dieu , Il fait des choses en guise de rappel afin que nous nous souvenions que c’est LUI le tout puissant ;LUI qui quand IL veut chose IL dit « soit » et telle est aussitôt ! (sourate 36 avant dernier verset ).

Alphonse karlos
Nom & Prénom : karlos alphonse
Email : alphonse82@hotmail.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image