leral.net | S'informer en temps réel

LE MUSICIEN ABDOU DIOUF FLINGUE LES MBALAX-MEN. : « Le Mbalax n’est pas une musique exportable ».

C’est connu les relations entre Mbalax-men et rappeurs ne sont pas toujours des meilleures.la confirmation vient d’être donné par Abdou Diouf, membre du groupe Khéwel des Hlm. Ce dernier dans le cadre de la promotion de son Single était de passage dans les locaux de l’Office où il a sévèrement critiqué les Mbalax-Men.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Février 2011 à 07:54 | | 2 commentaire(s)|

LE MUSICIEN ABDOU DIOUF FLINGUE LES MBALAX-MEN. : « Le Mbalax n’est pas une musique exportable ».
Abdou Diouf (ne pas confondre avec l’ex-président) est un musicien tout particulier. Artiste percussionniste vivant en Italie, ce dernier est depuis le mois dernier au bercail pour faire la promotion de son « Single » intitulé « Yeete ». Membre du groupe « Maman Africa », il vient de mettre sur pied un autre groupe dénommé « Khéwel des Hlm »avec deux autres amis en l’occurrence Seydou Nourou Dieng (fils de Ndeye Seck Signature) et Mbaye Diop Ndoye. En effet, pour marquer son territoire, le groupe a inventé un nouveau genre musical (Afro poésie), un style Roc avec du Slam (Rap), le tout rythmé par un son de Djimbé. Et, le reste des sonorités se basera sur une programmation. Ainsi, le groupe « Khéwel » a certainement plusieurs cordes dans son arc, car il se fixe comme objectif de participer efficacement à la sensibilisation de la population sénégalaise en chantant plusieurs thèmes : la maltraitance des enfants, la mendicité, l’émigration clandestines, ,le respect du code de la route, la protection du littoral, la pollution etc. Cependant, le rappeur, Abdou Diouf, lead vocal du groupe, n’est pas insensible par rapport au Mbalax. Dénonçant avec la dernière énergie les clips qu’il juge obscènes « réalisés de manière hâtive généralement dans les salons »,il peste de nouveau« le Mbalax n’est pas exportable et puis,les Mbalax-men doivent arrêter de tromper le peuple en travaillant davantage leurs productions ». Pour rappel, le groupe était de passage à l’Office pour faire la promotion de son Single. Notons, également l’un des rêves du groupe est de rencontrer le président Wade pour lui exposer son projet « de retour au bercail pour participer au développement du pays ».

Abdourahmane Mbodj
source L'office



1.Posté par nani le 24/02/2011 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pééééééééééééééééééééé
je connais bien abdou diouf c'est un gars respectueux et respactable. Mais je ne savias kil faisait du rap mé du courage et bonne chance. C'est de bons percussionnistes leur groupe Mama Africa. Mais béne affaire rek lalay wakh cad boul dingate les mbalakhman ils font de bonne chose.

2.Posté par noosphere le 24/02/2011 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le mbalax et une musique particuliere car les senegalais sont une peuple particulier
le rap s'est transformé en dance obsène avec des filles nues parceque les jeunes sont des affamés qui ne vendent que leur corps

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image