leral.net | S'informer en temps réel

LE PARQUET S’OPPOSE EN CASSATION A LEUR LIBERATION APRES LA PARTIE CIVILE

Sale temps pour Mathiou et cie

Promesse tenue. Les avocats de la partie civile, O. K. Mbengue, qui avaient annoncé au lendemain de la libération de Ismaïla Fall, plus connu sous le nom de Mathiou, Wissam Kassam, Amadou Danga Sabaly et Bassirou Fall, leur volonté de se pourvoir en cassation, ont matérialisé cette annonce hier. Pour corser la dose, le parquet qui avait demandé à la Cour d’appel le maintien en détention des prévenus et la confirmation du verdict de première instance s’est aussi pourvu…


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Janvier 2009 à 14:32 | | 0 commentaire(s)|

LE PARQUET S’OPPOSE EN CASSATION A LEUR LIBERATION APRES LA PARTIE CIVILE
Alors qu’ils hument depuis quelques jours l’air de la liberté, Mathiou Fall, Wissam Kassam, Amadou Danga Sabaly et Bassirou Fall libérés par la Cour d’appel, après six mois de détention doivent prier pour que la Cour de cassation ne suive pas le parquet de Dakar et la partie civile, représentant O. K. Mbengue. Selon des sources très sûres, les avocats de la partie civile se sont pourvus hier en cassation, comme ils l’avaient annoncé après le verdict rendu par la Cour d’appel. A côté d’eux, le parquet a aussi fait opposition devant la Cour de cassation qui va se prononcer dans les prochains jours. La sacrée coïncidence est qu’hier, pendant que la partie civile déposait son opposition, Mathiou Fall, habillé d’un costume beige, s’était rendu au tribunal vers les coups de 12 heures 30. Les raisons de ce déplacement ? Le célèbre jet setteur était allé remercier ses avocats. Ainsi l’a-t-on vu avec l’un d’eux, Me Pape Jean Sèye. Si Mathiou et cie ne sont pas restés en prison malgré le pourvoi du parquet, c’est que renseignent des sources judiciaires, ce pourvoi n’est pas suspensif dans ce cas de figure. Dans cette affaire, le ministère public avait déjà donné sa position lors du jugement du dossier en appel. Alors que les avocats de la défense demandaient la libération de leur client, le parquet avait demandé que la Cour d’appel confirme la peine de trois ans de prison ferme rendue contre Mathiou Fall et compagnie en première instance. Avec ce pourvoi en cassation, le parquet, qui avait placé en détention les mis en cause pour viol et détournement de mineur, ne fait que suivre sa logique. Reste maintenant à savoir si le verdict de la Cour d’Appel prononçant le . L’affaire avait éclaté après la saisine du commissariat de Dieupeul par le père de O. K. Mbengue alors sous les ordres de sa « grande sœur », Makéba, présentée par tout le monde comme une véritable intrigante. Après avoir été déférés au parquet, Ismaïla Fall dit Mathiou et Wissam Kassam avaient été condamnés à 3 ans de prison ferme. Tandis que Amadou Danga Sabaly et Bassirou Fall « recevaient » deux ans de prison, dont huit mois ferme. Coup de théâtre à la Cour d’Appel, ceux qui avaient pris 3 ans ferme sont « blanchis ». Ceux qui avaient deux ans dont 8 mois ferme se retrouvent avec 6 mois d’emprisonnement, synonyme de liberté puisqu’ils avaient déjà purgé autant de mois à la prison de Liberté 6.

Cheikh Mbacké GUISSE L'AS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image