leral.net | S'informer en temps réel

LES MARISTES ONT SOIF.

L’eau, ce liquide indispensable à la vie est devenu une denrée très au niveau des maristes 2.Depuis bientôt une quinzaine de jours maintenant, les robinets ne coulent plus occasionnant des désagréments que les populations, en plus des coupures de courants sont obligées de supporter malgré elles. Le spectacle des domestiques, bassines à la tête à la recherche du liquide précieux pour les taches ménagères, nous ramène à des dizaines d’années en arrières.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Juin 2011 à 14:55 | | 0 commentaire(s)|

LES MARISTES ONT SOIF.
La seule solution qui se présente en ce moment, raconte une habitante du quartier, est d’aller chez mes parents du côté des Sicap, faire ma toilette, remplir mes bidons pour préparer le déjeuner avant le retour de ma famille.
Elle reconnait aussi que tout le monde n’a pas cette chance, les moins nantis se rabattent vers les rares puits qui existent dans la zone pour se ravitailler.
Eh oui, dans ce Sénégal des Fesman,Grand Théatres,Monument de la Renaissance Africaine, Autoroute à péage, il est inimaginable et inadmissible que l’approvisionnement en eau fasse défaut. Le mot pénurie fait désormais parti du quotidien des populations.
Du Côtés de la SDE, c’est le silence total, aucune explication, les usagés sont laissés à eux-mêmes.
A quand la fin de ce calvaire ? Personne ne sait, drôle de façon de se comporter vis-à-vis de ses clients. N’empêche, les factures tomberont à coup sûr à la fin du mois.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image