leral.net | S'informer en temps réel

LES OPERATIONS DE SECOURS SE POURSUIVENT A LA MEDINA: Trois sapeurs pompiers parmi les victimes

Trois parmi les cinq personnes coincées sous les ruines du bâtiment ravagé par les flammes à la rue 37 de la Médina sont des sapeurs pompiers. Ils faisaient partie des éléments de ce corps dépêchés sur les lieux pour porter secours aux victimes de l’incendie qui s’est déclaré dans l’immeuble dans la nuit du vendredi 16 janvier.


Rédigé par leral.net le Dimanche 18 Janvier 2009 à 14:30 | | 0 commentaire(s)|

LES OPERATIONS DE SECOURS SE POURSUIVENT A LA MEDINA: Trois sapeurs pompiers parmi les victimes
"Sauver ou périr". C’est la devise des sapeurs pompiers. Hélas, trois éléments de ce corps figurent parmi les cinq personnes qui, selon un bilan provisoire fourni par le lieutenant-colonel Sengane Diagne, étaient coincées sous les décombres du bâtiment en ruines.

Le lieutenant-colonel Sengane Diagne qui tenait un point de presse pour apporter des informations sur les opérations de secours menées par les sapeurs pompiers appuyés par l’armée nationale, la gendarmerie et les forces françaises du Cap-Vert, soutient que parmi les cinq personnes coincées, seules trois d’entre elles se trouvent encore sous les décombres. Les deux autres ont pu être des sorties.

Les trois personnes qui se trouvent encore sous les décombres, sont des éléments des sapeurs pompiers et font partie des secouristes. Le lieutenant-colonel Sengane Diagne s’est montré pessimiste sur le sort de deux personnes parmi les trois éléments des sapeurs pompiers. Selon le lieutenant-colonel Sengane Diagne, des appels ont été effectués sur leurs téléphones portables, mais ces personnes ne répondaient pas. C’est pourquoi, il ne fonde pas trop d’espoirs sur elles.

Concernant, le troisième élément des sapeurs pompiers à être sous les décombres, il s’agit de celui dont nous vous faisions état dans un de nos précédents articles et qui doit être amputé pour être tiré des ruines du bâtiment.

Le lieutenant-colonel Sengane Diagne déclare en outre qu’au moment où il est en train de nous parler, il n’est pas en mesure d’affirmer s’il y a d’autres personnes civiles à rester toujours sous les décombres. Il faut dire que la zone où le sinistre s’est déclaré, est placé sous délestage pour plus de sécurité. Les secouristes poursuivent leurs opérations en se servant de projecteurs.

Source: nettali






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image