leral.net | S'informer en temps réel

LITIGE FONCIER Mamadou Diop encore arrêtée par la gendarmerie


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Janvier 2009 à 13:34 | | 0 commentaire(s)|

LITIGE FONCIER Mamadou Diop encore arrêtée par la gendarmerie
Mamadou Diop

Revoilà Mamadou Diop, le maire de Yoff, dans de sales draps. Nos satellites de la nuit nous ont signalé qu’il est gardé à vue à la Section de recherches de la Gendarmerie nationale. Diop ex-maire est poursuivi par de nouveaux plaignants, sur l’affaire devenue maintenant banale, des litiges fonciers. Une affaire qui dure maintenant depuis trois mois. Mamadou Diop avait ainsi été gardé à vue à la Section de recherches qu’il a craché le feu sur les hommes en bleu, après avoir été libéré. Il avait dénoncé une tentative d’humiliation de la part des gendarmes. Qui ont réfuté en règle les accusations du maire de Yoff. Avocat, il avait été entendu par ses pairs de l’Ordre des avocats.

Mamadou Diop (Bis)

Retour à la case départ donc pour Mamadou Diop qui devrait, selon nos satellites être déféré au parquet ce mardi. Pour dire qu’il risque gros. Car, il y a beaucoup de dossiers le concernant au Parquet général. Le Procureur de la République, suite aux premières plaintes enregistrées avait transféré le colis au Procureur général. Diop l’ex-maire avait même été entendu par l’avocat général, il y a un mois, dans la plus grande discrétion. Et c’est la Dic qui était allée le cueillir, après moult convocations auxquelles il n’avait pas déféré. Ses affaires sont aujourd’hui en médiation pénale. Et le Parquet général avait émis des signaux assez menaçants, tendant à faire croire qu’il pourrait être inculpé. Au cas où il ne rembourserait pas à ses créanciers qui le poursuivent tous sur des problèmes de litiges fonciers.

Procès

C’est le 12 janvier prochain que le juge canadien va se pencher sur le dossier en diffamation qui oppose le journaliste Souleymane Jules Diop à Karim Wade. Des empoignades déjà bien en vue. Karim Wade ayant déjà commis des avocats et non des moindres puisqu’il s’agit du très célèbre cabinet de l’ancien Premier ministre canadien Jean Chrétien. En fait, le plus grand cabinet d’avocat de Canada. L’affaire remonte à 2005, lorsque Souleymane Jules Diop animait un blog, assez chaud, suite à l’inculpation d’Idrissa Seck dans l’affaire dite des Chantiers de Thiès.

Procès (Bis)

Souleymane Jules Diop avait évoqué la même affaire qui avait valu à L’Observateur un procès, relative à un présumé trafic de devises. La chose qui avait été jugée par la cour d’Appel du Québec revient ainsi sur la scène judiciaire. Le feuilleton concerne aussi Sindiély Wade qui estime avoir été diffamé par Souleymane Jules Diop dans son blog qu’il n’anime plus. Sur ce point précis, le journaliste ne compte pas croiser le fer avec la fille du Président. Jules qui a toujours expliqué que s’il s’est attaqué à Sindiély, c’est juste parce qu’il subissait des attaques dans sa vie privée, venant de la presse du Palais d’alors.

Alcool

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs d’alcool et de fumeurs de tabac. Dans sa politique de diète forcée appliquée, l’Etat du Sénégal a décidé de revoir à la hausse les prix sur l’alcool. Une hausse qui devrait concerner le vin, le whisky, les bières et champagnes. Ce ne sont sans doute pas les gérants de bars et restaurants qui vont se frotter les mains. Car, selon nos satellites et autres appareils fouineurs, la mesure risque de casser l’enthousiasme des disciples de Bacchus, déjà très durement frappés par la crise. D’ailleurs les gérants de restaurant ressentent bien les effets négatifs de la crise. En effet, devant la dèche généralisée, beaucoup de bons viveurs ont préféré déserter les bars-resto pour économiser leurs sous.

Prix

Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a mandaté son ministre du commerce Mamadou Diop « Decroix » pour qu’il annonce aux Sénégalais mercredi prochain les nouveaux tarifs des denrées de première nécessité : riz, lait, viande, farine, gasoil, savon… « Manaame » Gorgui veut démontrer aux Sénégalais que ses promesses du nouvel an ne sont pas que du vent. En tout cas, le ministre du commerce fera face à la presse pour révéler les prix de Me Wade. Et si le kilogramme du riz coûtait 60 francs Cfa. Une promesse électorale de Gorgui quand il était dans l’opposition. Non ?

Viol à Kléber

Revenons sur les derniers développements du viol dont a été victime la fille adoptive du chauffeur de Jean Christophe Ruffin, ambassadeur de France au Sénégal nous vous parlions dans notre édition du week-end à l’école primaire Kleber. Hier, les policiers de la Brigade des mœurs se sont rendus à l’établissement en compagnie de la petite fille. Pour qu’elle les aide à mettre la main sur l’élève présumé auteur du viol. Malheureusement, la petite de 6 ans a été dans l’impossibilité de désigner du doigt le violeur de l’école. Finalement, le directeur et le principal de l’école se sont rendus à la police centrale en compagnie du mère et du père adoptif. Les autorités de l’établissement qui étaient dans tous leurs états depuis la publication de l’article ont échangé des propos pas du tout décents.

Viol à Kléber (Bis)

Selon Amadou Talla Diouck, directeur de l’école, « les parents peuvent dire que leur enfant a été violé dans l’école. Ça peut-être vrai, mais jusqu’à présent rien ne prouve que cela s’est passé dans l’établissement. La maman est venue dire que le viol a eu lieu le vendredi 19. Ce qui est faux. Car, la fille a fait cours toute la journée du vendredi. Et le jeudi, il y avait composition et aucun élève n’est sorti en récréation. D’autant plus que je n’admets pas que les garçons entrent dans les toilettes des filles. Il y a une surveillance stricte de l’école. Qui fait de très bons résultats ». En tout cas, la petite fille n’a jusqu’à présent pas varié dans ses déclarations. « J’ai été violé dans les toilettes de l’école », a-t-elle répété aux policiers enquêteurs.

Excuse

Lors de la célébration de la fête nationale de la Guinée, le président de la République avait dégainé 500 millions pour le pays de Lansana Conté et non 500 milliards. Il s’agit donc d’une malencontreuse erreur qui a échappé à notre vigilance, lors de la confection de notre édition d’hier. Vous comprenez que malgré sa grande générosité qui le pousse parfois à oublier ses priorités, Me Wade n’a pas tous ces milliards à offrir. Surtout en pleine crise économique sous fond de dette intérieure difficile à résorber. Toutes nos excuses à nos lecteurs.

Tamxarit

Alors que la majeure partie des musulmans sénégalais prévoit de célébrer la Tamxarite demain, la communauté Niasséne de Médina-Baye a décidé de la fêter ce mardi. Les Niassènes fondent leur décision, expliquent-ils, sur les préceptes de l’islam. C’est la Rfm qui donne l’information, rappelant que la Commission nationale de concertation sur la croissant lunaire dirigée par Mourchid Iyane Thiam, a fixé la célébration de la Tamxarit à demain mercredi. Les disciples de Cheikhal Islam goûteront donc, ce soir, au fameux «ceere» qui fait, entre autres rituels, la particularité de ce jour saint. Bon appêtit et surtout n’oubliez pas de prier pour le Sénégal. Amen par anticipation !

«Watawat»

Nos satellites qui ratissent la ville de Pikine sont formels : «Les responsables locaux du Pds sont décidés à remettre Aminata Lô, qui commence à pousser des ailes, à sa place». Car, d’après nos sources, «c’est méconnaître les réalités de la banlieue que de vouloir disputer leur leadership naturel à Daour Niang Ndiaye et Mamadou Seck». Respectivement Député-maire de Pikine et Président de l’Assemblée nationale, leurs partisans promettent, selon nos satellites qui ont entendu leurs «deyente» (murmures) de faire sa fête au ministre du Tourisme et des Sénégalais de l’Extérieur «si elle continue à se prendre pour ce qu’elle n’est pas».

«Watawat» (Bis)

Et c’est pour l’inviter, «avant que ce ne soit trop tard», à adopter les règles élémentaires de la discipline de parti. En s’inspirant, par exemple, d’un Mamadou Seck «qu’elle se permet de tutoyer alors qu’elle est, sur tous les plans, un cran au-dessus d’elle». Bref, «Mme Dieng» a intérêt, selon nos satellites, à surveiller ses arrières. Car, avec Wade, un Décret de «remerciement» est vite balancé sur la tronche des «élu(e)s» d’hier. Demandez à Idy, à Macky et à … Pape Diop.

«Xuloo»

Toujours fidèle à sa réputation de «Pank», la députée du Pds Aïda Mbodj a profité d’une rencontre avec ses ouailles, à Bambey, pour tirer à boulets rouges sur son «frère» parlementaire Moustapha Cissé Lô. Et c’est pour dépeindre le démissionnaire de la fédération Pds de Touba sous les traits d’un «tricheur qui doit choisir son camp». Car, à en croire la superviseuse départementale des investitures à Thiapy, Moustapha Cissé Lô «gagnerait à retrouver les rangs libéraux car il sera battu à plate couture lors des prochaines joutes électorales».

«Xuloo» (Bis)

Mais, c’était sans compter avec la rapidité de réaction d’El Pistolero qui n’a pas perdu de temps pour ouvrir le feu sur sa «sœur» et «Mbookum Taalibé». Et l’ami de Macky Sall de dégainer : «Je n’ai pas de conseil à recevoir d’une femme qui a trahi et diabolisé Wade. Elle a été tour à tour avec Fada, Idy et Macky. Aïda Mbodji engrange le mépris des Sénégalais alors que le fou dont elle parle a un capital de sympathie et incarne des valeurs qui font que les Sénégalais font bloc autour de lui. La folie est soignable mais les anti-valeurs sont incurables».

Locales

Pour venir à bout d’Ousmane Masseck Ndiaye, maire de Saint-Louis et secrétaire général de la fédération des libéraux de Ndar, Youssou Diallo et Ahmet Fall deux prétendants à la mairie, ont décidé de s'unir pour le déboulonner. Le combattre d'une manière systématique et totale au sein du parti, telle est également l'ambition de ces deux responsables politiques qui tenaient conjointement un meeting samedi dernier. Pour Youssou Diallo qui s'exprimait devant une foule de militants en transe, il n'est plus question que la Direction du Pds choisisse pour Saint-Louis un candidat pour la mairie. Beaucoup de militants à la base, ne veulent plus de lui à la tête de la municipalité. Car, selon eux, Ousmane Masseck Ndiaye a montré ses limites dans la gestion de la cité.

Médias et religion

Le comité de suivi du forum sur le non-respect des valeurs religieuses dans les médias et la dégradation des mœurs va procéder à la clôture de la pétition le 24 janvier prochain à la Mosquée du Point E. Une pétition à laquelle toutes les familles religieuses ont apposé leur signature. Et le leader du mouvement n’est personne que l’imam Tall. Qui « nak » fait partie des imams de Guédiawaye. D’ailleurs c’est lui qui avait dirigé la prière lorsqu’ils rencontraient les députés de l’Assemblée nationale. Évidemment, l’imam Youssouf Sarr fera partie des animateurs de cette rencontre.

Fss

La conférence des leaders du front Siggil Sénégal s’est réunie hier chez Amath Dansokho. Cette rencontre qui s’est tenue au lendemain de la mise en place d’une grande coalition électorale : « And Benno Sénégal » a été une occasion pour les leaders du parti du front de formuler des demandes avant la tenue des élections locales 2009.Le Fss demande à ce qu’une rencontre se passe avec la Cena (Commission électorale nationale autonome) et une autre avec le Ministre de l’Intérieur pour discuter du fichier électoral, un préalable pour des élections libres et transparentes.






Hebergeur d'image