leral.net | S'informer en temps réel

LUTTE-1e EDITION DU DRAPEAU GASTON MBENGUE : Gui enfonce Zarco

Un malheur n’arrive jamais seul. Après la défaite de leur chef de file Modou Lô, l’écurie Rock énergie des Parcelles assainies a enregistré hier, dimanche, celle de son Zarco. Cet espoir, qui disputait à Gouy Gui le drapeau Gaston Mbengue mis en jeu par l’association des anciennes gloires dirigée par Manga 2, n’a pas pesé lourd devant son adversaire de l’école de lutte, habité par une confiance débordante.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Mars 2010 à 15:06 | | 0 commentaire(s)|

LUTTE-1e EDITION DU DRAPEAU GASTON MBENGUE :  Gui enfonce Zarco
Les anciennes gloires qui ont organisé hier, dimanche 27 mars au stadium Iba Mar Diop, la première édition du drapeau Gaston Mbengue ont eu raison de miser sur les jeunes espoirs pour agrémenter leur gala.

Zarco de l’écurie Rock Energie des Parcelles assainies et Gouy Gui de l’école de lutte Mor Fadam ont assuré le spectacle lors de leur combat.

Cette confrontation a revêtu des allures de revanche pour le sociétaire de l’école de lutte Mor Fadam déjà terrassé par ce même adversaire lors du tournoi du souvenir. Pour ce premier face-à-face en lutte avec frappe, les débats ont été autres.

Visiblement très sûr de lui, le fougueux poulain de Mor Fadam a fait parler sa puissance pour s’imposer. Après le coup d’envoi, retardé encore par une longue préparation mystique et d’interminables bains, Zarco a pourtant opposé un corps à corps.

Mais, s’il est parvenu à l’aide d’un croc-en jambes, à contraindre son adversaire à mettre ses appuis à terre, il a éprouvé toutes les peines pour résister à la seconde charge.

À la suite un échange de coup, Gouy Gui profite en effet de sa bonne saisie du pagne de son adversaire pour le soulever pour enchaîner avec un placage. Zarco, qui réussit une fois à s’en tirer une première fois, sera désarmé pour contrer la seconde action de son adversaire qui l’arrache du sol pour l’envoyer à terre.

Gouy Gui venait ainsi, après 8 minutes de combats, de se positionner comme le prochain leader de l’écurie coachée par l’ancien Mor Fadam.

Dans les combats préliminaires, VIP de l’écurie de Soumbédioune qui a battu Baba Nar de l’écurie Zap, Diomaye de l’école de lutte Manga 2 a dominé Akim de l’écurie Thiaroye. Au même moment Ablaye Pouye (écurie Mbao) a eu le dernier mot devant Nielson de Rock energie.


sud quotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image