leral.net | S'informer en temps réel

LUTTE - Agenda du Roi des arènes cette saison : Yékini va « visiter » les espoirs

Ceux qui s’attendent à ce que le Roi des arènes se frotte à des ténors vont devoir garder leur mal en patience. En effet, Yakhya Diop «Yékini» serait plus porté, cette saison, à offrir ses services aux jeunes espoirs de la lutte. Une manière de leur donner leurs chances. Et dans son viseur, certains noms reviennent, comme Balla Gaye 2 et Lac de Guiers 2.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Novembre 2008 à 09:41 | | 0 commentaire(s)|

LUTTE - Agenda du Roi des arènes cette saison : Yékini va « visiter » les espoirs
Quel adversaire pour Yékini cette saison ? Cette question a fini de faire le tour de l’arène, et d’animer les discussions chez les amateurs et les férus de grandes affiches. Mais ces derniers vont devoir garder leur mal en patience, si on se fie à l’entourage du Roi des arènes, qui nous confie que leur poulain viserait surtout une palette d’adversaires, exclusivement composée de jeunes loups aux dents longues. Du champion de Guédiawaye, Balla Gaye 2, au jeune espoir de l’écurie Walo, Lac de Guiers 2, en passant par Eumeu Sène de l’écurie Boul Falé, les challengers ne manquent pas pour Yékini. Seulement, nous souffle-t-on du côté de l’écurie Ndakaru, «il ne faut pas faire n’importe quoi. On n’a pas à se précipiter». Une démarche somme toute logique, si on sait que tous les chemins mènent… à l’arène.


Du coup, pour définir le profil de son prochain adversaire, le champion sérère a, naturellement, besoin de prendre le pouls de la saison. De prendre la bonne température avant de redescendre dans l’arène, après son dernier et brillant succès face à Balla Bèye 2 Baboye. Pour ses collaborateurs donc, il s’agit de mieux sonder ses prochains adversaires. Sinon, le plus apte à défier le Roi.


Sous ce rapport, des sources très proches du lutteur, informent que l’écurie Ndakaru sera très attentive aux combats scellés tout dernièrement par le promoteur Gaston Mbengue. Il s’agit, entre autres, de Lac de Guiers 2-Tapha Guèye et Balla Gaye 2-Eumeu Sène. A l’inverse du Tigre de Fass, en fin de carrière, l’écurie Ndakaru serait donc dans les dispositions pour donner une chance aux trois autres espoirs pour croiser le fer avec Yékini.

A PARTIR D’AVRIL…
Pour l’heure, les négociations ne manquent pas. La valse des promoteurs se poursuit dans le but de décrocher la signature du plus convoité des lutteurs sénégalais. Seulement, il faudra prendre son mal en patience et laisser le «Roi» méditer sur son parcours cette saison, avant de redescendre dans l’arène.


Un retour qui, toujours selon ses proches, pourrait intervenir à partir d’avril 2009. «On ne le verra pas avant la période d’avril, au moins.» soutient un de nos interlocuteurs, qui renseigne sur l’intention de Yékini de mieux se concentrer sur le devenir de ses jeunes lieutenants.


En effet, barrés par l’image et l’aura du Roi des arènes, les jeunes de l’écurie ont du mal à se frayer un chemin. La plupart, ne bénéficiant pas de combat durant toute une saison, se voient ainsi obligés de se contenter des sorties glorieuses de leur chef de file. Une anomalie à laquelle les membres de l’écurie Ndakaru souhaitent mettre fin, dans le but de promouvoir davantage la «petite catégorie».


«Nous avons constaté qu’à chaque fois que le champion avait fini de signer avec un promoteur, la vie de l’écurie était uniquement rythmée par ce combat. Alors que nous avons de jeunes très prometteurs. Nous voulons donc qu’ils aient plus de chance d’être en vue, avant de penser à Yékini», dévoile une source très aux faits des activités de l’écurie.


Du coup, pour la présente saison, la priorité sera ainsi accordée à ces jeunes espoirs de l’écurie Ndakaru. Attendu très prochainement à Dakar, après un séjour de quelques mois aux Etats-Unis, «Yékini Junior» devrait, d’ailleurs, être la locomotive du vent du changement qui souffle au sein de l’écurie. D’ailleurs, on l’annonce comme partant dans le Championnat de lutte avec frappe (Claf) initié par le promoteur, Gaston Mbengue.



Auteur: Woury DIALLO Le Quotidien








Hebergeur d'image