Leral.net | S'informer en temps réel



LUTTE CONTRE L’ÉMIGRATION CLANDESTINE : Le dispositif Frontex prolongé d’un an

Rédigé par Alio Informatique le 22 Juillet 2009 à 13:24 | Lu 1305 fois

L’Espagne et le Sénégal ont reconduit pour un an le dispositif de surveillance européen Frontex de lutte contre l’émigration clandestine, a annoncé hier le ministère de l’Intérieur.


LUTTE CONTRE L’ÉMIGRATION CLANDESTINE : Le dispositif Frontex prolongé d’un an
"Le ministre espagnol de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba et son homologue sénégalais, Cheikh Tidiane Sy, ont paraphé l’accord portant prorogation du Frontex pour une durée d’un an", a indiqué Marcel Mendy, chargé de communication du ministère sénégalais de l’Intérieur. La signature de l’accord a eu lieu le matin à Dakar, où le ministre espagnol de l’Intérieur effectuait une brève visite, après s’être rendu au Mali voisin.

Cet accord de coopération a été mis en place en septembre 2006, suite à des départs massifs de clandestins ouest-africains sur les Canaries, une des principales portes d’entrée de l’Europe. Côté sénégalais, Frontex mobilise la gendarmerie, la police, l’armée de l’air et la marine nationale. "C’est le même accord signé depuis trois ans, qui a été renouvelé pour 2009-2010", a déclaré le lieutenant-colonel Alioune Ndiaye, chargé de la communication des opérations Frontex au Sénégal. "On nous a demandé de maintenir les mêmes dispositifs", a-t-il ajouté. Durant la cérémonie, le gouvernement espagnol a fait un don au Sénégal de trois motopompes pour lutter contre les inondations. Trois officiers sénégalais (de l’armée, de la marine et de la gendarmerie) ont été décorés par l’Espagne. Le Sénégal compte parmi les points les plus importants de départs de clandestins africains vers l’Europe.

AFP


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage