leral.net | S'informer en temps réel

LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS : Imams et Abbés sortent une déclaration commune

Dans les sermons, prêchés et autres homélies, les imams et les hommes de l’Eglises se sont engagé hier, mercredi, à œuvrer pour mettre fin à la maltraitance des enfants. C’était à l’occasion de la journée de prières et d’actions contre la maltraitance des enfants organisée, au siège de l’Unesco, a-t-on appris de xibar.net.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Novembre 2011 à 04:41 | | 0 commentaire(s)|

LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS : Imams et Abbés sortent une déclaration commune
A l’aide de versets coraniques et des psaumes tirés de la Bibles, l’Imam Moustapha WELE et l’abbé Dominique MENDY ont apporté la bonne parole, à l’occasion de la journée de prières et d’actions contre la maltraitance des enfants organisée hier, mercredi 23 novembre, au siège de l’Unesco. Ces prières ont été prononcées pour dire non à la maltraitance des enfants et surtout rappeler la position des religions révélées sur l’enfance.

Trois thèmes principaux ont été abordés. Elles ont trait à la lutte contre les violences, l’adoption de méthodes parentales positives et l’enregistrement des naissances.

Une déclaration commune a été ensuite faite par les religieux, déclaration qui a été lu par Oustaz Babacar Fall.

Lire la Déclaration_

A l’issue de la célébration de la journée de prières et d’actions contre la maltraitance des enfants, Imams et Abbés ont fait une déclaration commune lue par Oustaz Babacar Fall. « Considérant les enseignements relatifs à la protection de la dignité de l’enfant dans le Coran et de la Bible, nous, leaders religieux nous engageons à apporter notre contribution à toute action qui vise à mettre fin à la souffrance des enfants dans notre pays », indique t-ils, avant d’ajouter : « Nous allons agir de concert et saisir l’occasion de nos sermons, homélies et interventions lors des diverses célébrations et cérémonies pour informer et sensibiliser les fidèles et les populations sur les conséquences néfastes de la maltraitance faite aux enfants ».Les religieux se proposent également de mener des actions concertées de plaidoyer et d’information lors des grands rassemblements religieux dans notre pays. Ce en vulgarisant les modèles d’éducation familiaux et collectifs, « centrés sur le bien être de l’enfant et la promotion d’un environnement protecteur, hérité des traditions sénégalaise et recommander par le Coran et la Bible. Appeler nos coreligionnaires à formuler des prières et à entreprendre les actions nécessaires pour un Sénégal où tous les enfants sont protégés contre les différentes formes de maltraitance », s’engagent –ils.

Cette rencontre organisée par Unicef a vu la présence du représentant des élus locaux, du Grand-Serigne de Dakar, des membres de la collectivité Lébou, des enfants membres d’Ong qui œuvrent pour l’enfance et du ministre de la Petite enfance et de l’enfance, Ndèye Khady Diop.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image