leral.net | S'informer en temps réel

LUTTE : PROBLEMES SUR LA DATE, REFUS DU CNG POUR LE LIEU, LA SECURITE EN QUESTION...

Les menaces qui pèsent sur le combat Ama Baldé contre Balla Diouf Présentée comme l'une des affiches phares de la saison de lutte en cours, le choc Ama Baldé de Pikine Falaye Baldé contre Balla Diouf de Fass n'est pas encore assuré de se tenir à la date du 9 janvier 2011, tel qu'annoncé par le promoteur Aziz Ndiaye. Surtout au stade Amadou Barry de Guédiawaye. La date annoncée appartient toujours au promoteur Serigne Modou Niang qui l'a bien sécurisée, le stade Amadou Barry ne pouvant pas contenir plus de 5000 spectateurs, le Cng écarte d'emblée toute idée de combat ce jour-là pour raisons de sécurité..., autant de situations qui ont déjà plombé l'affiche. On est à près de quarante-cinq (45) jours de la date retenue pour ce combat choc entre Ama Baldé et Balla Diouf.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Novembre 2010 à 17:23 | | 2 commentaire(s)|

LUTTE : PROBLEMES SUR LA DATE, REFUS DU CNG POUR LE LIEU, LA SECURITE EN QUESTION...
Mais à ce jour, aucune assurance ni garantie plausible ne peut être donnée par le promoteur en personne (Aziz Ndiaye) quant à la confirmation de la date du 9 janvier 2011, ni du lieu dit du stade Amadou Barry. Comme de bons techniciens de surface, du côté de l'organisation, on fait semblant « que tout est Ok ». Alors qu'il n'en est rien. Un combat de lutte, c'est un ensemble. Mais avec trois choses importantes au-delà des cachets et des moyens. Il s'agit de la santé des deux lutteurs (à ce niveau, il n'y a aucun problème), mais surtout d'une date calée et retenue et surtout d'un lieu précis. Et pour ces deux dernières choses, il faut voir que le promoteur de cette affiche ne rassure pas. La date du 9 janvier 2011 pour laquelle il est dit que les deux gladiateurs de Pikine Falaye Baldé et de Fass doivent se courber, appartient encore et toujours à un autre promoteur. Serigne Modou Niang. Ce dernier avait pris le soin de bien sécuriser cette date-là au niveau du Cng depuis le début. Quitte à chercher après, quoi y mettre. Et maintes fois interpellé pour céder celle-ci au promoteur Aziz Ndiaye, il a été sans ambages : « je ne pense pas pouvoir céder ou discuter de cette date avec quelqu'un qui n'avait pas hésité, quand il l'a voulu, à nous traiter de tous les noms d'oiseaux ». Ceci en référence à la vague de contestations dont s'étaient fait l'écho d'autres promoteurs (dont Aziz Ndiaye) après l'octroi des dates aux trois promoteurs que sont Gaston Mbengue, Serigne Modou Niang et Luc Nicolaï. Pas de dérogation du Cng cette saison Ce qui avait poussé l'ancien benjamin des promoteurs à miser sur le stade Amadou Barry de Guédiawaye. Sauf que là aussi, un autre refus l'attendait sans qu'il ne le mesure. Il s'agit de celui du Cng. Et du côté du comité de gestion de la lutte au Sénégal, « les mêmes raisons de sécurité qui les avaient poussées à refuser à Luc Nicolaï d'organiser la saison dernière, à la date du 1er Août 2010 et à Amadou Barry un certain Baye Mandione contre Modou Lô (au même moment où Gaston Mbengue avait déjà calé à Demba Diop le choc Baboye-Balla Gaye II), feront qu'ils la refuseront aussi à Aziz Ndiaye et Mouniang ». Ce qui suppose que seul le premier sur cette date a des chances d'organiser sur tout le territoire de Dakar. Sauf que si Luc Nicolaï avait la chance de tomber sur une dérogation en fin de saison (ce qui lui a permis d'organiser le 9 août), Aziz Ndiaye lui n'aura qu'une solution. Il s'agira pour lui de « convaincre » Serigne Modou Niang (et comment ?) ou tout simplement de reporter à plus tard. Mais quand ? Aujourd'hui, presque toutes les dates (samedi et dimanche) sont prises. Dans un autre cadre, le Cng qui ne badine point avec les questions de sécurité a fini de trancher sur la question. Pas de combat à Amadou Barry car le stade ne peut pas contenir tout ce monde attendu (plus que les 5000 spectateurs prévus en ce lieu), surtout que l'un des deux lutteurs (Ama Baldé) habite presque la zone. Ce qui ne favorise pas son adversaire Balla Diouf venant de Fass. Sans compter que le Cng a déjà averti, « pas de dérogation cette saison ». Autant de nuages qui plombent déjà ce choc aux enjeux terribles. A tous les niveaux.

Oumar DIARRA
Source Lematindafrique.com



1.Posté par thieuba le 25/11/2010 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le cng é dirigé par dé hom ki cherchent leur intéret et ki favorise lé grand promoteur pr tirer profit

2.Posté par kheuch le 26/11/2010 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il n'a qu'a organisé en nocturne comme luc l'a fait l'année dernière. y'a plus de problème pour çà maintenant.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image