leral.net | S'informer en temps réel

LUTTE - Vainqueur hier de Ness : Gambien confirme la bonne santé de Boul Faalé

Gambien de Boul Faalé a suivi la voie tracée par son coéquipier d’écurie, Aliou Mané, en terrassant Ness de Lamsar pour la 3e finale du Claf. Le combat, dont l’entrée était gratuite et organisé par Gaston Mbengue, a drainé hier un monde fou sur les gradins du stade Demba Diop. Par Amadou MBODJI

Le Quotidien


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Janvier 2009 à 12:32 | | 0 commentaire(s)|

LUTTE - Vainqueur hier de Ness : Gambien confirme la bonne santé de Boul Faalé
Gambien a certainement bien visionné les combats de Ness. Le lutteur de Boul Faalé a tout simplement misé sur la défensive, sachant que son adversaire, qui lui rendait plus d’une dizaine de kilos, parce que pesant 100 kg, est habituellement tourné vers l’offensive. C’est sachant qu’il allait l’attaquer bille en tête, qu’il a laissé l’initiative à Ness de mener le combat. Ainsi Gambien ne s’est pas trompé de stratégie, car Ness décida, après quelques secondes d’observation, de marcher sur lui, tentant de le rouer de coups. Obligé de reculer pour éviter d’être atteint, Gambien entraîna Ness, qui n’arrivait plus à se contrôler. Avant de terminer sa course «folle» au sol, avec les deux mains et les deux genoux à terre. L’arbitre n’accorde pas de chute, malgré les quatre appuis au sol du lutteur de Lamsar, et laisse le combat se poursuivre.
C’est sur ces entrefaites que Ness se releva pour continuer le feu de l’action, en tentant une entrée en jambe sur son vis-à-vis. Gambien use de son intelligence technique pour éviter la charge, tout en prenant la précaution de bloquer le lutteur de Lamsar, par ailleurs transfuge de Thiaroye, par les aisselles, avant de le projeter à terre. Le lutteur de Boul Faalé, au terme d’un combat à la vitesse supersonique, bouclé en moins d’une minute, venait de terrasser son adversaire. Gambien signe ainsi une quatrième victoire dans le cadre du Championnat de lutte avec frappe (Claf).
Pour rappel, il s’est installé confortablement à la première place de sa poule avec 9 points en faisant carton plein face à Nar Touré, Bismi Ndoye et Katy 2. Il confirme du coup la bonne santé de Boul Faalé en ce début d’année 2009. Après que Aliou Mané a tracé la voie face à Bruce Lee de Fass. Et en attendant la sortie de Eumeu Sène, leur coéquipier d’écurie, qui croise le fer le 11 janvier avec Balla Gaye 2.
Double Less 2 a pris une option pour la finale. D’autres combats étaient au rendez-vous avec la mise à jour du calendrier du Championnat de lutte avec frappe. C’est ainsi que dans la poule D, Double Less 2 de l’Ecole Balla Gaye s’est emparé de la première place de son groupe en ayant raison de Dolf de Rock Energie. Ce dernier n’a pu résister à la charge de son adversaire. Mais, il faudra que le vainqueur du jour (Double Less 2) attende encore le dernier combat que doit livrer Malal Ndiaye de Haal Pulaar et Feugueleu de Thiaroye le 11 janvier, pour se faire une idée exacte du sort qui lui sera réservé. Car Double Less 2, comptabilisant 6 points, sera rejoint soit par Malal Ndiaye ou Feugueuleu, en cas de victoire de l’un des deux. Ces deux adversaires comptent chacun 3 points pour avoir enregistré une victoire et une défaite. Il y aura une égalité dans la poule D, mais il faudra recourir aux confrontations directes ou au cumul de minutes sur l’ensemble des combats, pour voir celui qui a réalisé le plus petit temps à défaut de se référer au plus jeune lutteur pour départager les protagonistes.
Ndiassé se relance dans la poule D’. Mole 1, après sa victoire face à Usine Dolé, s’est fait surprendre par Ndiassé de Sam Mbollo. Ce dernier s’est relancé après sa défaite face à Amanekh de Lébougui. Amanekh, Mole 1 et Ndiassé comptent le même nombre de points (3). Usine Dolé, seul à n’avoir pas enregistré le plus petit point, tentera, pour sa seconde sortie dimanche, de se rattraper devant Amanekh. Après le 11 janvier, il restera une journée à disputer pour le compte de la poule D’.
Hôtel Dior solide leader. Hôtel Dior termine à la première place en venant à bout de Baye Mandiaye. C’est la troisième victoire d’affilée de Hôtel Dior (9 points). Toujours dans cette poule, Frazier de Pikine s’est emparé de la troisième place aux dépens de Mame Biram. Ce dernier, pensionnaire de l’écurie de Fass, remplaçant au pied levé son coéquipier Ngounda, qui n’a livré qu’un seul combat, a bouclé le Championnat de lutte avec frappe avec zéro point à son compteur, lui valant la quatrième place.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image