leral.net | S'informer en temps réel

La CMU est-elle effective à Aroumdou ?


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Octobre 2015 à 09:26 | | 1 commentaire(s)|

Notre pays, le SENEGAL, souffre de trois problèmes : une absence d’infrastructures routières de qualité, un système éducatif embryonnaire, un système de santé mal en point. D’ailleurs, c’est précisément cette dernière souffrance qui hante le sommeil des populations d’Aroumdou. Une localité située à 40 km du département de Bakel près des Falémées où passe nécessairement le Fleuve SENEGAL. Cette localité de près de 4.000 âmes dispose d’un poste sans personnel de santé. Ce qui semble être inconcevable au vue des programmes de santé qui ont été, jusque là, mis en exécution.

Sachant la place et l’importance de la santé dans la vie sociale, les émigrés, avec le concours des populations, ont agrandi le poste de santé par la réalisation d’un bâtiment secondaire sur fonds propres en vue d’augmenter sa capacité d’accueil. Ce même dynamisme a été mis en œuvre pour la construction des postes de police, de gendarmerie, et de douane de la localité afin que les agents de l’Etat puissent y travailler dans d’excellentes conditions.

Dès lors, ces braves populations méritent-elles un tel sort ? Disposer d’un poste de santé agrandi et flambant neuf sans aucun infirmier d’Etat encore moins une sage femme d’Etat est –il concevable ? Pourquoi l’Etat tarde à y envoyer des agents de santé ? Comment peut-on déclarer urbi et orbi de l’effectivité de la CMU (Couverture Maladie Universelle) alors que des agents de santé en manque dans d’autres endroits notamment à Aroumdou ?

Où est passée entre temps la volonté proclamée du Gouvernement SALL ? Tout laisse à croire que le Président semble plus préoccuper par sa réélection que le suivi effectif et régulier de la politique sociale et économique. En tout état de cause, l’effectivité de la CMU par l’affectation d’agents de santé sur l’ensemble du territoire a sans nul doute besoin d’un coud de fouet venant du plus haut niveau de management. C’est dans ce sillage que les populations de la localité souhaitent recevoir des agents de santé dans les meilleurs délais pour faire fonctionner ledit poste de santé.

Un véritable cri de cœur des populations qui bravent peur et difficulté pour rejoindre le centre de santé le plus proche de la zone. Elles avaient sans nul doute cru au candidat Macky SALL. Maintenant qu’il est au pouvoir, les populations attendent que ses actes puissent suivre l’objectif décliné. Est-ce encore le cas ? C’est tout le questionnement auquel sont en train de cogiter les riverains du fleuve Sénégal.

Aly SANE

Etudiant en master à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’UCAD







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image